Royaume-Uni : Johnson démissionne du parti conservateur et prépare son départ du gouvernement

- Avec AFP

Royaume-Uni : Johnson démissionne du parti conservateur et prépare son départ du gouvernement© GABRIEL BOUYS Source: AFP
Le Premier ministre britannique Boris Johnson.
Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé sa démission du parti conservateur mais a indiqué qu'il resterait au pouvoir jusqu'à ce que soit désigné son successeur.

Poussé vers la sortie par une avalanche de démissions au sein de son gouvernement après une succession de scandales, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé ce 7 juillet sa démission du parti conservateur.

«Il est clair que le parti conservateur souhaite un nouveau chef, un nouveau Premier ministre», a-t-il déclaré devant le 10 Downing Street, avant de faire savoir qu'il allait rester en poste «jusqu'à ce qu'un remplaçant soi nommé». «Je suis très fier des réalisations de ce gouvernement : nous avons fait passer le Brexit», a-t-il lancé lors de son discours, se félicitant également du soutien de son gouvernement à l'Ukraine et de son action face au Covid.

L'annonce intervient alors que près de 60 départs ont été annoncés au sein du gouvernement depuis le 5 juillet, dont cinq ministres, un exode d'une rapidité sans précédent dans l'histoire politique britannique. Le mécontentement couvait depuis des mois, nourri par le scandale des fêtes illégales à Downing Street pendant le confinement anti-Covid – le fameux «partygate».

La démission du ministre des Finances Rishi Sunak, et du ministre de la Santé Sajid Javid, avait sonné l'hallali pour le Premier ministre, après un nouveau scandale sexuel impliquant le «whip» adjoint chargé de la discipline des députés conservateurs, que Boris Johnson avait nommé en février, «oubliant» des accusations passées de même type.

Interrogé sur la crise politique au Royaume-Uni, le porte-parole du Kremlin a expliqué que Moscou espérait que «des gens plus professionnels et en mesure de prendre des décisions à travers le dialogue arriveront au pouvoir en Grande-Bretagne». Avant d'ajouter que le Premier ministre britannique «ne nous aime pas beaucoup et nous non plus». La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, voit, elle, dans la situation au Royaume-Uni la preuve que les «régimes libéraux [occidentaux] sont dans une profonde crise politique, idéologique et économique».

Quels potentiels successeurs ?

Pour remplacer Boris Johnson au 10 Downing Street, les candidats ne manquent pas. Parmi les plus sérieux se distinguent Ben Wallace et Penny Mordaunt. Selon un sondage YouGov réalisé auprès de membres du parti conservateur, le ministre de la Défense Ben Wallace l'emporterait face à tous ses autres concurrents en cas d'élection d'un nouveau leader tory. Arrivant juste après lui dans ce même sondage, Penny Mordaunt, secrétaire d’Etat au Commerce, est une figure de la campagne en faveur du Brexit de 2016. Elle est également réserviste de la Royal Navy et a été, elle aussi, ministre de la Défense.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix