ONU : Moscou soutiendrait l'octroi d'un siège permanent au Brésil et à l'Inde au Conseil de sécurité

ONU : Moscou soutiendrait l'octroi d'un siège permanent au Brésil et à l'Inde au Conseil de sécurité© Sergio LIMA Source: AFP
Le Premier ministre indien Narendra Modi lors d'un sommet des Brics au Brésil, en 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon l'ambassadeur de la Russie en Chine, Moscou serait favorable à accorder à l'Inde et au Brésil le statut de membre permanent au Conseil de sécurité de l'ONU afin que celui-ci reflète davantage «les aspirations des peuples du monde entier».

«La Russie appelle à l'élargissement du Conseil de sécurité de l'ONU sur la base d'un large consensus. Il faut augmenter la part proportionnelle des nations africaines, asiatiques et latino-américaines pour que le Conseil de sécurité des Nations unies puisse refléter les aspirations des peuples du monde entier et être un organe plus démocratique», a déclaré le 4 juillet en marge du 10e Forum mondial pour la paix l'ambassadeur de la Russie en Chine Andreï Denisov comme le rapporte l'agence TASS. Le diplomate affirme à ce titre, que Moscou serait «ouvert» à ce que l'Inde et le Brésil obtiennent des sièges permanents.

Dans cette logique de nouvelle représentativité, le diplomate a précisé que Moscou n'était pas prêt à soutenir l'adhésion de pays tels que l'Allemagne et le Japon : «Nous ne voyons pas de valeur ajoutée à leur éventuelle adhésion. Compte tenu de l'équilibre actuel du Conseil – ou du déséquilibre, devrais-je dire – l'adhésion des deux candidats susmentionnés n'est pas de nature à le renforcer, mais plutôt à rendre le déséquilibre encore plus frappant. En revanche, nous sommes ouverts aux perspectives d'adhésion de l'Inde et du Brésil.»

«Nous n'avons cessé de demander que le Conseil de sécurité de l'ONU soit aussi représentatif que possible. Malgré toutes les difficultés, l'ONU reste une organisation unique. Nous espérons préserver et améliorer cette plateforme», a conclu Andreï Denisov.

Organisé depuis 2012 à l'université Tsinghua de Pékin, le Forum mondial pour la paix rassemble plus de 300 diplomates, fonctionnaires, chercheurs et experts, qui ont cette année échangé autour de la thématique «Préserver la stabilité internationale : points communs, complétude et coopération».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix