L'OTAN lance formellement le processus d'adhésion de la Suède et de la Finlande

L'OTAN lance formellement le processus d'adhésion de la Suède et de la Finlande© Kenny Holston Source: AP
Le président turc Recep Tayyip Erdogan est reçu par le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg et le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez lors du sommet de l'OTAN à Madrid le 29 juin 2022.
Suivez RT France surTelegram

Alors qu'il étaient réunis ce 29 juin à Madrid, les pays membres de l'OTAN ont entériné le lancement du processus d'adhésion de la Suède et de la Finlande. La veille, le préside turc avait annoncé lever son veto après des concessions sur les Kurdes.

Les dirigeants de l'OTAN ont lancé formellement ce 29 juin, lors de leur sommet à Madrid, le processus d'adhésion de la Suède et de la Finlande, rendue possible par la levée du veto turc la veille.

«Nous avons décidé aujourd'hui d'inviter la Finlande et la Suède à devenir des membres de l'Otan et avons décidé de signer les protocoles d'adhésion», ont déclaré les dirigeants de l'Alliance atlantique dans une déclaration commune, ce 29 juin.

La Turquie a bloqué pendant plusieurs semaines l'adhésion de la Suède et de la Finlande car elle les accusait d'abriter des militants de l'organisation kurde PKK, qu'elle considère comme «terroriste». Elle dénonçait également la présence dans ces pays de partisans du prédicateur Fethullah Gülen, soupçonné d'avoir orchestré une tentative de coup d'Etat en Turquie en juillet 2016. De surcroît, la Turquie exigeait la levée des blocages d'exportations d'armes décidés à son encontre par Stockholm après l'intervention militaire turque dans le nord de la Syrie en octobre 2019.

Ankara, Stockholm et Helsinki ont finalement signé un mémorandum trilatéral qui prévoit que «la Finlande et la Suède s'engagent à empêcher les activités du PKK et de toutes les autres organisations terroristes ainsi que leurs prolongements». Les deux pays nordiques assurent qu'ils traiteront «les demandes d'expulsion ou d'extradition de personnes soupçonnées de terrorisme de manière rapide et approfondie, en tenant compte des informations, preuves et renseignements fournis par la Turquie», et enquêteront «sur toute activité de financement et de recrutement du PKK et de toutes les autres organisations terroristes et leurs prolongements, ainsi que les groupes ou réseaux affiliés ou inspirés, avant de les interdire». Enfin, les trois pays confirment par cet accord «qu'il n'existe désormais aucun embargo sur les armes».

A plusieurs reprises, la Russie a mis en garde contre les conséquences d'une entrée de la Suède et de la Finlande dans l'OTAN : en février 2022, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, avait déclaré que cette adhésion des deux pays nordiques «aurait de graves répercussions politico-militaires auxquelles notre pays serait obligé de répondre». En avril, elle avait affirmé que «les conséquences négatives pour la paix et la stabilité en Europe du nord» étaient «évidentes». Stockholm et Helsinki avaient fait état de leur intention de rejoindre l'alliance militaire dominée par les Etats-Unis après le lancement de l'opération militaire russe en Ukraine. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix