L'OTAN qualifiée d'«organisation destinée à l’agression» par le porte-parole du Kremlin

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, au Kremlin à Moscou, le 9 septembre 2021.© Shamil ZHUMATOV / POOL Source: AFP
Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a affirmé le 2 avril 2022 lors d'un entretien télévisé que l'OTAN serait une structure «agressive» (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Lors d'une intervention sur une chaîne de télévision biélorusse, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a dénoncé la nature «agressive» de l'OTAN et souligné le renforcement de la coopération militaire entre la Russie et la Biélorussie.

L'Alliance de l'Atlantique nord a été initialement «conçue pour l'agression», malgré les déclarations actuelles sur sa nature défensive, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, dans une interview télévisée sur la chaîne Biélorusse-24 le 2 avril.

«Ils disent que l'OTAN est une organisation défensive. Mais, vous savez, le fusil d'assaut Kalachnikov reste un fusil d'assaut quoi que vous en fassiez. Il en va de même pour l'OTAN. Elle a été conçue et créée — et son architecture est adaptée à cela — pour être agressive. C'est une organisation destinée à l’agression», a déclaré le porte-parole du Kremlin cité par l'agence TASS.

Selon Dmitri Peskov, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a récemment signalé au président Vladimir Poutine que l'OTAN avait renforcé ses forces sur le flanc est, près des frontières occidentales de la Russie. Le président russe a par conséquent demandé au ministère de la Défense d'élaborer un plan de renforcement et de consolidation de la puissance militaire de la Russie à ses frontières occidentales, a déclaré Dmitri Peskov.

«Cela sera certainement fait de manière à ce que nous puissions être en sécurité et que la parité nécessaire en tout soit maintenue, et de manière à ce qu'il ne vienne à l'esprit de personne […] de nous attaquer», a-t-il souligné.

À la question de savoir si l'offensive russe en Ukraine était suffisante pour sauvegarder les frontières de l'Etat de l'Union de la Russie et de la Biélorussie, le porte-parole du Kremlin a souligné que les deux pays étaient «engagés dans un renforcement militaire commun». Dmitri Peskov a à ce titre rappelé les récents exercices militaires conjoints : «Bien sûr, cela permet d'affiner l'interaction entre nos armées, ce qui renforce l’efficacité», a-t-il déclaré.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix