La Nouvelle-Zélande prête à lever le pass sanitaire, selon son Premier ministre

La Nouvelle-Zélande prête à lever le pass sanitaire, selon son Premier ministre© Marty MELVILLE
Suivez RT France surTelegram

Jacinda Ardern, Premier ministre néo-zélandais, a annoncé que la plupart des restrictions sanitaires seraient levées le 4 avril, notamment le pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour certaines professions en contact avec du public.

La Nouvelle-Zélande supprimera le pass sanitaire pour une partie de la main-d'œuvre au début du mois d'avril, dans le cadre d'un assouplissement majeur des restrictions sévères imposées par le pays pour lutter contre le Covid-19.

Le Premier ministre Jacinda Ardern a annoncé ces changements le 23 mars, en invoquant des taux de vaccination élevés, de meilleures données permettant d'identifier les environnements à haut risque et une modélisation suggérant que l'épidémie Omicron du pays atteindrait son pic début avril.

«Nous avons signalé depuis un certain temps que lorsque le pic sera passé, ce sera le moment d'assouplir l'utilisation d'éléments tels que le pass sanitaire», a déclaré Jacinda Ardern citée par The Guardian.

Les changements comprennent l'abandon de toutes les limites de rassemblement en extérieur et la suppression de l'obligation d'utiliser l'application de traçage Covid-19 pour se scanner à l'entrée des entreprises. Les lieux d'accueil et autres lieux peuvent augmenter leur limite de rassemblement en intérieur de 100 à 200 à partir du 1er avril.

A partir du 4, le pass sanitaire ne sera plus nécessaire pour entrer dans les magasins et les lieux de spectacle, et la vaccination obligatoire sera abrogée pour les travailleurs de l'éducation, de la police et des forces de défense. Les personnes travaillant dans les secteurs de la santé, des services correctionnels, des soins aux personnes âgées et à la frontière devront toujours être vaccinées pour pouvoir travailler.

Jacinda Ardern a déclaré qu'elle était initialement défavorable au pass sanitaire, mais qu'à la suite de l'épidémie de Delta qui a entraîné un confinement de trois mois à Auckland, il lui a semblé nécessaire de l’instaurer pour augmenter le taux de vaccination afin de déconfiner dans les meilleurs dispositions. Ce serait «sans aucun doute» l'une des raisons pour lesquelles la Nouvelle-Zélande a atteint un taux de vaccination de 95 % de la population éligible et a réussi à éliminer presque totalement l'épidémie de Delta au cours de l'été, selon elle.

La décision prise aujourd'hui d'assouplir les règles n'a pas été prise en raison d'une protestation de plusieurs semaines devant le Parlement, «mais parce qu'il était possible de le faire en toute sécurité», selon Jacinda Ardern.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix