Missile indien tiré vers le Pakistan : New Delhi évoque un «dysfonctionnement regrettable»

- Avec AFP

Un soldat indien à côté d'un système de missiles Akash lors du défilé de la 73e Journée de la République de l'Inde au Rajpath à New Delhi (image d'illustration).© Money SHARMA Source: AFP
Un soldat indien à côté d'un système de missiles Akash lors du défilé de la 73e Journée de la République de l'Inde au Rajpath à New Delhi (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministère indien de la Défense a annoncé que l'armée indienne avait envoyé accidentellement un missile au Pakistan, qualifiant l'épisode de «profondément regrettable». Le tir n'aurait provoqué aucune perte de vies humaines.

«Dans le cadre d'une maintenance de routine, un dysfonctionnement technique a conduit au tir accidentel d'un missile» le 9 mars, et celui-ci a atterri dans «une zone du Pakistan», a expliqué la Défense indienne dans un communiqué cité ce 11 mars par l'AFP. «Le fait qu'il n'y ait eu aucune perte de vies humaines en raison de l'accident constitue un soulagement», est-il encore expliqué dans le texte.

Le ministère de la Défense n'indique pas de quel type de missile il s'agissait, mais précise qu'une enquête de haut niveau a été initiée.

L'Inde, pays majoritairement hindou, et le Pakistan, pays musulman, se sont livrés trois guerres depuis la fin de la colonisation britannique en 1947 dont deux à propos du territoire contesté du Cachemire.

Une frontière indo-pakistanaise sous haute tension

Les deux pays entretiennent une forte présence militaire de part et d'autre de leur frontière commune et des poussées de tension sont allées jusqu'à faire naître des peurs d'affrontement nucléaire.

Le communiqué du ministère indien de la Défense survient quelques heures après la condamnation par le ministère pakistanais des Affaires étrangères de ce que celui-ci a désigné comme «une violation injustifiée» de l'espace aérien pakistanais par «un "objet volant supersonique" d'origine indienne».

Le ministère pakistanais ajoute avoir convoqué le chargé d'affaires de l'Inde à Islamabad qui s'est vu signifier «une ferme protestation».

Ce «tir imprudent» a endommagé des bâtiments au sol et mis en danger des vies civiles ainsi que les avions dans l'espace aérien pakistanais, a ajouté le ministère pakistanais des Affaires étrangères, accusant l'Inde de se montrer «insensible envers la paix et la stabilité régionales».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix