L'ECHIQUIER MONDIAL. Chine vs Inde : le combat des géants

Suivez RT France surTelegram

Le conflit frontalier entre les deux géants asiatiques ranime les tensions, laissant planer la menace d’une escalade militaire. Parallèlement, Pékin et New Delhi se livrent une bataille diplomatique, économique et technologique.

Entre l’Inde et la Chine, les relations se complexifient de plus en plus. Depuis mai 2020, les deux géants asiatiques s’affrontent dans un face-à-face tendu le long de leur frontière commune. Des dizaines de blessés et plus d’une vingtaine de morts : c’est le pire bilan depuis près d’un demi-siècle.

Ces tensions territoriales sont accompagnées d’une bataille diplomatique, économique et médiatique entre les deux plus grands États d’Asie qui aspirent chacun à étendre son influence dans la région. L’Inde accuse la Chine de s’emparer de ses territoires, bannit des applications chinoises, boycotte la nouvelle route de la soie et rend de plus en plus difficile l’accès des Chinois à son marché. De son côté, Pékin courtise les voisins de l’Inde en leur proposant des aides financières et des projets d’infrastructures. Une approche qui fonctionne plutôt bien : le Pakistan, la Birmanie, le Népal, le Bangladesh renforcent leur coopération avec la Chine alors que l’Inde se rapproche du principal rival de la Chine : les Etats-Unis. Plusieurs accords stratégiques bilatéraux ont été conclus ces dernières années. Parallèlement au développement des relations avec Washington, l’Inde noue aussi des liens avec les alliés américains dans la région, à savoir le Japon et l’Australie. Les trois pays mènent des exercices militaires conjoints et travaillent sur l’initiative américaine visant à forcer leurs industries respectives à délocaliser leurs moyens de production hors la Chine.

Jusqu’où peuvent aller l’Inde et la Chine dans la défense de leurs intérêts nationaux ? D’où vient cet antagonisme entre les deux voisins ? En quoi Pékin et New Delhi sont-ils dépendants l’un de l’autre ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Alain Lamballe, directeur de recherche associé du Centre français de recherche sur le renseignement, ancien attaché militaire en Inde, au Pakistan et au Sri Lanka.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Qatar : fin du blocus mais pas de la crise ?

Cette émission contient des images distribuées selon la licenсe Creative Commons CC BY 2.0 et CC BY-SA 4.0.

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix