L'Ukraine fait état de 137 morts depuis le début de l'intervention militaire russe

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev, le 19 septembre 2020 (image d'illustration).© Bureau de presse présidentiel ukrainien Source: AP
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Kiev, le 19 septembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après le lancement de l'intervention militaire russe en Ukraine, Volodymyr Zelensky a annoncé la mort de 137 Ukrainiens. L'ONU évoque 25 civils morts, tandis que Moscou, qui n'a pas confirmé le bilan, dit viser exclusivement des cibles militaires.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé le 25 février la mort de 137 de ses concitoyens, qu'il a qualifiés de «héros», depuis le début de l'intervention militaire russe. Il a ajouté que 316 autres personnes, également côté ukrainien, avaient été blessées lors des combats. Les agences de presse AP et AFP, qui rapportent ce nombre, ne précisent pas si le dirigeant ukrainien parlait de civils ou de combattants. «Parmi les morts figurent des gardes-frontières de l'Ile des Serpents, dans la région d'Odessa, qui a été reprise par les Russes», précise néanmoins l'agence américaine AP. Selon les autorités ukrainiennes, la ville de Kiev a notamment été le théâtre de bombardements — une information que n'a pas confirmé Moscou.

L'ONU, citée par la même agence de presse, évoque pour sa part 25 civils morts dans les combats.

Moscou n'a pour sa part pas ni confirmé les précédents chiffres, ni communiqué de bilan d'éventuelles pertes de son côté. La veille, la Défense russe avait par contre assuré que seuls les sites militaires étaient visés par ses frappes, et pas la population civile. «Des armes de haute précision mettent hors de service l’infrastructure militaire, les installations de défense aérienne, des aérodromes militaires et l’aviation des forces armées ukrainiennes», avait précisé le ministère russe de la Défense dans un communiqué, assurant encore : «Rien ne menace la population civile.»

L'armée ukrainienne a en outre affirmé avoir abattu cinq avions et un hélicoptère de l'armée russe et assure avoir tué «une cinquantaine d'occupants russes dans l'est du pays», ainsi que l'a rapporté l'AFP, mais ces informations n'ont à ce stade pas été confirmées par Moscou.

Plus de 14 000 morts dans le Donbass depuis 2014

Depuis 2014, le conflit qui fait rage dans le Donbass, opposant l'armée ukrainienne aux forces des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk qui refusent de reconnaître les autorités issues du coup d'Etat, a fait plus de 14 000 morts selon un bilan des autorités ukrainiennes datant de mai 2021. Parmi ceux-ci figurent des soldats ukrainiens, des combattants des républiques autoproclamées ainsi que des civils.

Dans le détail, plus de 2 600 civils ont trouvé la mort dans le Donbass depuis 2014 et 5 500 civils y ont été blessés, selon des chiffres publiés le 23 février par le Comité d’enquête de la Fédération de Russie.

Le conflit n'a pas cessé depuis, donnant lieu à de nombreuses violations du cessez-le-feu prévu par le protocole de Minsk. 

Vladimir Poutine a annoncé tôt le 24 février une opération militaire en Ukraine, qui vise selon lui à défendre les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, dont il a reconnu l'indépendance trois jours plus tôt, mais aussi à «démilitariser et dénazifier l’Ukraine». Cette opération a été dénoncée comme une invasion notamment par les pays occidentaux, dont certains ont déjà annoncé de nouvelles sanctions. Elle a également fait, dans des capitales occidentales mais aussi en Russie, l'objet de manifestations de contestation.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix