L’Iran commence à démanteler ses centrifugeuses conformément à l’accord nucléaire

Les centrifugeuses sont en cours de démantèlement en Iran Source: Reuters
Les centrifugeuses sont en cours de démantèlement en Iran

Après l’accord, les actes. Suite au traité signé le 14 juillet dernier et visant à limiter ses activités nucléaires en échange de la levée des sanctions internationales, l’Iran a commencé le démantèlement de ses centrifugeuses.

Ali Akbar Salehi, le chef de l’organisation pour l’énergie atomique de l’Iran, a ainsi déclaré lundi à l’agence de presse japonaise Kyodo que la République islamique avait commencé «le travail préliminaire» pour mettre en œuvre l’accord, dont la réduction du nombre de ses centrifugeuses. Ces dernières sont utilisées pour enrichir l’uranium.

L’Iran devrait, dans les prochaines semaines, mettre hors service plus de 13 000 centrifugeuses, réduisant leur nombre à environ 6000.

Pourtant, malgré cet accord approuvé par l’ayatollah Khamenei, cet accord continue de faire des remous en Iran. Selon l’agence iranienne Fars, une vingtaine députés conservateurs a dénoncé, dans une lettre envoyée à Hassan Rohani, le président, ce démantèlement annoncé : «Malheureusement, ces deux derniers jours, des ouvriers ont commencé à démanteler des centrifugeuses à Fordow», ont déploré ces élus. «Les ouvriers ont dit qu'ils finiraient ce travail dans deux semaines».

Officiellement débuté le 18 octobre dernier, le processus de démantèlement complet devrait prendre 4 à 6 mois. En échange, l’Iran bénéficiera, en vertu de l’accord signé avec les Etats-Unis, la Chine, la Russie, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, d’une levée des sanctions qui pèsent sur le pays. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales