Hassan Rohani : «l’accord sur le nucléaire règlera les crises régionales»

Le président iranien Hassan Rohani © POOL New Source: Reuters
Le président iranien Hassan Rohani

Le président iranien Hassan Rohani a loué l’accord intervenu sur le programme nucléaire iranien entre le groupe des 5+1 et Téhéran. Selon lui, il permettra de régler les crises régionales comme celles qui secouent le Yémen ou la Syrie.

«Nous allons insister sur nos principes dans la région, mais cet accord sur le nucléaire va très certainement créer un nouveau climat pour un règlement politique plus rapide» des crises dans la région, a déclaré Hassan Rohani lors d’une intervention sur les ondes de la chaîne de télévision IRIB.

Le président a en outre fait remarquer que les solutions des crises, en Syrie comme au Yémen, ne pouvaient qu’être politiques et qu’à l’aide de l’accord le climat serait meilleur pour entreprendre des actions et garantir les principes.

En savoir plus : L'accord historique sur le nucléaire iranien en quatre points

Hassan Rohani a également précisé que l’accord conclu à Vienne le 14 juillet dernier ne pouvait que profiter à l’Iran. Selon lui, Téhéran a atteint ses buts lors des négociations. Le président iranien a enfin souligné que son pays n’envisageait pas de se doter de l’arme nucléaire, ce dont les pays occidentaux l’ont pourtant accusé à plusieurs reprises. Pour lui, toutes les discussions sur le développement d’une bombe nucléaire par Téhéran n’étaient que de la fantaisie pure.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry, qui effectue actuellement une visite en Egypte, a de son côté assuré son homologue égyptien que cet accord sur le nucléaire était véritablement utile. Lors d’une conférence de presse au Caire, il a notamment déclaré que le respect de l’accord rendrait le Moyen-Orient plus sûr.

L’accord historique sur le nucléaire iranien a été conclu entre l’Iran et le groupe des 5+1 (Russie, Chine, France, Etats-Unis, Royaume-Uni et Allemagne).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales