Deux civils morts dans un bombardement de l'armée ukrainienne à Lougansk, selon les rebelles

Deux civils morts dans un bombardement de l'armée ukrainienne à Lougansk, selon les rebelles© AP Photo/Evgeniy Maloletka
Vidéo
Illustration
Suivez RT France surTelegram

Selon les autorités de la République autoproclamée de Lougansk, l'armée ukrainienne a lancé une «attaque d'artillerie massive» sur le village de Pionerskoïé, avant d'être repoussée. Les deux parties s'accusent de la recrudescence du conflit.

Selon Ivan Filiponenko, porte-parole de la milice populaire de la République autoproclamée de Lougansk, les forces armées ukrainiennes ont tenté d'attaquer «la République populaire de Lougansk, près de la localité de Pionerskoïe», le 20 février à l'aube.

«Elles ont lancé une attaque massive d’artillerie sur le village et ont essayé de franchir la rivière Severski Donets. Mais elles ont été repoussées par les unités de la milice populaire et ont dû se retirer», a-t-il déclaré dans un communiqué, ajoutant que l'armée ukrainienne avait «ouvert le feu en tirant principalement en direction de la localité» lors de sa retraite.

«A la suite du bombardement, au moins cinq maisons ont été touchées, et l’une complètement détruite. A la suite de l’agression ukrainienne, deux civils sont morts», a précisé Ivan Filiponenko.

Offensive de l'armée ukrainienne dans la République autoproclamée de Lougansk

Recrudescence du conflit, l'Ukraine annonce la mort de deux soldats

Le 18 février, Denis Pouchiline, le chef de la République autoproclamée de Donetsk, à l’est du Donbass, avait annoncé dans un message vidéo publié sur Telegram le début de l'évacuation de civils vers la Russie, redoutant une offensive de Kiev, alors que les combats se sont intensifiés ces derniers jours. Une annonce similaire des autorités de Lougansk avait suivi, alors que la mobilisation générale a été décrétée dans les républiques autoproclamées du Donbass.

Selon une information rapportée le 19 février par l'agence de presse TASS, les forces armées ukrainiennes auraient tiré le jour même quelque 200 obus, grenades et autres munitions, pendant près de trois heures, sur le territoire de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD). Auraient notamment été bombardées les villes de Donetsk et Dokuchayevsk, la communauté d'Ozeryanovka, mais aussi les villages de Belaya Kamenka, Kommunarovka, Dzerzhinskoye, Zaïtsevo et Spartak.

L'armée ukrainienne a de son côté fait état de deux soldats tués et quatre autres blessés dans les bombardements le 19 février, le pire bilan quotidien depuis des mois. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix