Emmanuel Macron se rendra en Russie le 7 février et en Ukraine le 8, selon l'Elysée

Emmanuel Macron se rendra en Russie le 7 février et en Ukraine le 8, selon l'Elysée© Gonzalo Fuentes Source: AP
Vidéo
Le président français Emmanuel Macron à l'Elysée le 11 janvier 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La présidence française a fait savoir qu'Emmanuel Macron se rendrait en Russie le 7 février, puis en Ukraine le lendemain, dans un contexte de vives tensions entre l'Occident et la Russie concernant l'Ukraine.

Après s'être entretenu par téléphone le 3 février avec ses homologues russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky – ainsi qu'avec le président américain Joe Biden – le président de la République française se rendra dans chacun de leurs pays, dans l'optique d'une réduction des tensions entre Occident et Russie autour de l'Ukraine.

Selon l'Elysée, Emmanuel Macron ira en Russie le 7 février et en Ukraine le 8 février.

Ces deux entretiens se dérouleront en tête-à-tête, a précisé l'Elysée, mais «en coordination avec les partenaires européens». Emmanuel Macron et ses conseillers se sont d'ailleurs entretenus avec plusieurs de leurs homologues européens au téléphone ces derniers jours, rappelle la présidence française.

Le 31 janvier, durant un appel téléphonique, les chefs d'Etat français et russe avaient dit étudier «la possibilité» de se rencontrer en personne. La dernière rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine remonte à l'été 2019, lorsque le président français l'avait invité au Fort de Brégançon, dans le sud de la France. Il devait aller le voir à Moscou au printemps 2020 mais sa visite avait été reportée en raison de la crise sanitaire.

Auteur: RT France

Tensions autour de l'Ukraine

Depuis plusieurs semaines, les Etats-Unis et certains de leurs alliés accusent Moscou d'envisager une invasion de l'Ukraine, bien que la Russie martèle qu'il n'en est rien. Les autorités russes réclament, elles, des garanties de sécurité, évoquant la progression de l'OTAN en direction de ses frontières depuis la fin de la guerre froide et la perspective de livraison d'armements à des pays voisins. Sur ce thème, Vladimir Poutine déclarait le 1er février qu'il était «clair» que l'Occident avait «ignoré» les préoccupations russes en matière de sécurité.

Le tension reste vive ces dernières heures, Washington ayant assuré le 3 février avoir des preuves – sans les présenter – que Moscou préparait une vidéo de fausse attaque ukrainienne, prétexte à envahir l'Ukraine. «Je peux vous assurer que la Russie ne fait jamais de choses pareilles», a notamment réagi le représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l’Union européenne Vladimir Tchijov.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix