Etats-Unis : deux infirmières accusées d'avoir vendu de faux certificats de vaccination arrêtées

Une infirmière remplit une seringue avec le vaccin anti-Covid-19 de Johnson & Johnson, à New York© Mary ALTAFFER Source: AP
Une infirmière remplit une seringue avec le vaccin anti-Covid-19 de Johnson & Johnson, à New York, le 8 avril 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans l'Etat de New York, deux infirmières accusées de vendre depuis novembre dernier de faux certificats de vaccination contre le Covid-19, pour un montant total qui s'élèverait à 1,5 million de dollars, ont été arrêtées par la police.

Le 28 janvier, deux infirmières étasuniennes accusées d'avoir vendu de faux certificats de vaccination contre le Covid-19 ont été arrêtées par les forces de l'ordre dans l'Etat de New York. Les sommes engrangées s'élèveraient à plusieurs centaines de milliers de dollars.

Le procureur du comté de Suffolk, Raymond Tierney, a annoncé que les deux suspectes exerçaient à Long Island, près de New York. Julie DeVuono, 49 ans, est propriétaire de la clinique de soins pédiatriques Wild Child, située à Amityville, et Marissa Urraro, 44 ans, est son employée. Elles auraient falsifié des cartes de vaccination depuis novembre dernier et les auraient vendues, entre 85 dollars (76 euros) pour les enfants et 220 dollars (197 euros) pour les adultes. Julie DeVuono est également accusée d’avoir fourni de fausses déclarations aux registres publics de vaccination de l'Etat de New York.

900 000 dollars saisis lors d'une perquisition

Selon Associated Press (AP), la police a saisi environ 900 000 dollars (800 000 euros) lors d'une perquisition au domicile de Julie DeVuono. Un livre de comptes indiquant des gains de 1,5 million de dollars (1,35 million d'euros) réalisés grâce à cette fraude a également été saisi.

L’avocat de Marissa Urraro, Michael Alber, s'est exprimé sur la situation en ces termes, rapportés par l'agence de presse américaine : «Nous avons hâte de mettre en évidence les obstacles juridiques et les défauts de l'enquête [...] Nous espérons que cette accusation n'éclipsera pas définitivement le bon travail que mademoiselle Urraro a accompli pour les enfants et les adultes dans le domaine médical.»

«J'espère que cela enverra un message clair aux autres personnes qui seraient tentées de contourner le système, [le message] que nous allons les coincer et qu’ils devront faire face aux conséquences prévues par la loi», a déclaré le procureur Raymond Tierney dans un communiqué.

«En tant qu'infirmières, ces deux personnes devraient comprendre l'importance des certificats de vaccination authentiques, car nous travaillons tous ensemble pour protéger la santé publique», a quant à lui déclaré le commissaire de police du comté de Suffolk, Rodney Harrison, cité par NBC.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix