Une infirmière filmée par la police en train d'effectuer de fausses vaccinations en Italie (VIDEO)

police italienne infirmières fausses vaccinations© Marco BERTORELLO Source: AFP
Vidéo
La police italienne a appréhendé des infirmières procédant à de fausses vaccinations en Sicile (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Une infirmière officiant à la Fiera del Mediterraneo à Palerme a été appréhendée le 15 janvier par les forces de l’ordre italienne pour avoir procédé à plusieurs fausses injections de vaccin contre le Covid-19, moyennant finances.

Giorgia Camarda, infirmière de 58 ans, a été assignée à résidence, pour avoir simulé la vaccination de personnes opposées au vaccin contre le Covid-19 à la Fiera del Mediterraneo à Palerme, selon La Repubblica le 15 janvier. Les caméras placées par la Division d'investigation générales et des opérations spéciales ont filmé Giorgia Camarda pendant plusieurs jours alors qu’elle faisait semblant d'injecter le vaccin, vidant en réalité la seringue sur une gaze. Elle est accusée de détournement de fonds et de faux, chef d'accusation retenu également contre deux personnes qui ont bénéficié des services de l'infirmière.

L’infirmière a expliqué qu’elle avait conclu un arrangement financier avec les patients moyennant quelques 400 euros la fausse injection. La police italienne a estimé qu’un autre médecin pourrait être impliqué dans les fausses vaccinations du même centre.

Une personne aurait joué les entremetteurs entre l'infirmière et les «patients» : cette dernière a en effet évoqué, toujours selon La Repubblica, un «mystérieux complice» qui lui aurait versé fréquemment sa part dans un véhicule, sans plus de précision.

La soignante est ainsi accusée ainsi d’avoir fait bénéficier des fausses injections — et des pass vaccinaux échéants — à plus d’une dizaine de personnes. Elle avait elle-même procédé ainsi avec une collègue pour bénéficier d'une fausse troisième dose. Sa collègue, qui avait été appréhendée en décembre dernier, avait argué auprès des forces de l’ordre avoir agi pour couvrir les frais universitaires de son fils.

Plusieurs autres arrestations de ce type ont récemment eu lieu en Italie. Le 12 janvier, une infirmière avait été arrêtée à Ancône, après avoir simulé la vaccination de plus de 40 personnes. Trois autres médecins ont également été mis en cause pour le même motif.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix