«Contre ce vaccin» : des milliers de manifestants à Washington contre l'obligation vaccinale (VIDEO)

- Avec AFP

«Contre ce vaccin» : des milliers de manifestants à Washington contre l'obligation vaccinale (VIDEO)© Patrick Semansky Source: AP
Vidéo
Des manifestants à un rassemblement anti-vaccin devant le Lincoln Memorial à Washington, le 23 janvier 2022.
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs milliers d'Américains se sont rassemblés devant le Lincoln Memorial, dans la capitale des Etats-Unis, pour dénoncer la vaccination obligatoire contre le Covid-19, dans un pays où moins de 65% de la population est totalement vaccinée.

Au nom de leurs libertés, de leurs enfants ou de leurs convictions religieuses, quelques milliers d'Américains ont manifesté le 23 janvier à Washington pour protester contre l'obligation de se faire vacciner contre le Covid-19.

«Les obligations et les libertés, ce n'est pas compatible. Comme l'eau et l'huile», lance un orateur sur les marches du Lincoln Memorial, l'imposant édifice de marbre blanc dédié au 16e président des Etats-Unis. «Respirez», exhorte un autre sous les applaudissements de la foule, des Américains de tous âges, non masqués, parfois accompagnés d'enfants. Nombreuses aussi sont les affiches anti-Joe Biden, au milieu de quelques drapeaux frappés du nom de Donald Trump.

Moins de 65% de la population américaine est vaccinée

Dans un pays où moins de 65% de la population est totalement vaccinée, la question révèle de profondes fractures politiques. «Je ne suis pas anti-vaccins, mais je suis contre ce vaccin-ci», a expliqué à l'AFP Michelle, une kinésithérapeute de 61 ans habitant en Virginie, qui juge les sérums à ARN messager «trop expérimentaux», «hâtifs».

Après avoir marqué une pause dans l'interview pour pouvoir chanter l'hymne national avec le reste des manifestants, Michelle explique avoir refusé le vaccin et bénéficier d'une exemption religieuse. Mais pour continuer à travailler à Washington, elle doit se faire tester toutes les semaines, dit-elle. Therese, elle, est catégoriquement opposée aux vaccins – tous les vaccins. Elle explique être venue en bus du Michigan, dans le nord du pays, pour protester contre l'atteinte «à nos libertés» que constituent les obligations vaccinales.

«Ça va, on fait des économies», dit en riant Isaac Six, 34 ans, qui travaille dans une organisation caritative. Le jeune homme, non vacciné contre le Covid-19, raconte être allé «une dernière fois» à son restaurant préféré, Le Diplomate, établissement spécialisé dans la cuisine française et très couru de la capitale, avant l'instauration le 15 janvier du pass sanitaire. Les vaccins en général «sont merveilleux, ils ont aidé des millions de personnes» dans le monde, mais «que les gens soient obligés de se faire vacciner, surtout quand le vaccin n'empêche pas complètement la transmission», il trouve cela «irrationnel». Contrairement à d'autres lors de cette manifestation, qui voient dans les obligations vaccinales une menace pour la démocratie, il se dit confiant. Mais ce qui l'inquiète, ce sont des politiques adoptées selon lui «sur fond de peur et de panique» et «par décret».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix