Covid : le variant Omicron est désormais largement majoritaire aux Etats-Unis

- Avec AFP

Covid : le variant Omicron est désormais largement majoritaire aux Etats-Unis© AP Photo/Seth Wenig
Un panneau pour le port du masque, photographié à New York (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

D'après les autorités sanitaires américaines, Omicron est désormais le variant majoritaire du Covid dans le pays. Il représentait plus de 73% des nouvelles contaminations la semaine dernière, contre environ 13% la précédente.

Le variant Omicron est devenu largement majoritaire aux Etats-Unis, où il représentait 73,2% des nouvelles infections au Covid-19 lors de la semaine qui s'est achevée le 18 décembre, selon des données des autorités sanitaires américaines.

Omicron, extrêmement transmissible mais dont la dangerosité est sujette à discussion, a rapidement pris le dessus sur le variant Delta. La semaine précédente, il ne représentait que 12,6% des nouvelles infections.

Il compte désormais pour jusqu'à 96,3% des nouveaux cas dans trois Etats du nord-ouest des Etats-Unis (Oregon, Washington et Idaho), selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies.

Dans un autre groupe d'Etats du sud-est, comprenant notamment la Floride, l'Alabama et la Géorgie, 95,2% des nouvelles infections sont dues à Omicron, une proportion similaire dans d'autres régions du pays.

Le variant Omicron a été détecté en novembre en Afrique australe, puis dans de nombreux pays du monde. S'il semble particulièrement contagieux, plusieurs instances, dont l'Agence européenne des médicaments, ont souligné que la plupart des cas étaient, selon les premières informations disponibles, «légers».

De son côté, l'OMS incite à la prudence, soulignant le manque d'informations disponibles pour l'heure, et estimant qu'il pourrait submerger les systèmes de santé de nombreux pays.

«Trop tôt pour conclure qu'il s'agit d'un variant modéré», selon l'OMS

La directrice scientifique de l'organisation, Soumya Swaminathan, a pour sa part affirmé le 20 décembre en conférence de presse qu'il était «encore trop tôt pour conclure qu'il s'agit d'un variant modéré». «Nous n'en sommes qu'au début. A mesure qu'Omicron se répand, il va toucher le monde entier, les personnes non vaccinées, les personnes âgées. Nous verrons alors s'il est aussi bénin chez ces personnes», a-t-elle ajouté.

De nombreux pays du monde ont récemment durci les restrictions sanitaires, justifiant leur stratégie par une nouvelle vague de Covid et par l'apparition de ce variant.

Les Etats-Unis n'envisagent toutefois pas de «confinement» pour le moment, selon la porte-parole de l'administration américaine Jen Psaki, alors que le président Joe Biden doit tenir un discours le 22 décembre sur la situation épidémique.

Le président des Etats-Unis avait mis en garde quelques jours plus tôt contre «un hiver de maladie grave et de mort» pour les personnes non vaccinées. «La seule vraie protection est de recevoir votre injection», avait ajouté Joe Biden. Selon les chiffres officiels, le pays est le plus endeuillé au monde par le Covid-19, avec plus de 800 000 morts sur un bilan mondial qui désormais dépasse les cinq millions.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix