La Russie expulse deux diplomates allemands en réponse à une mesure similaire de Berlin

La Russie expulse deux diplomates allemands en réponse à une mesure similaire de Berlin© AP Photo/Markus Schreiber
L'ambassade russe à Berlin (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Moscou répond à l'Allemagne, après que la Cour de Berlin a mis en cause les autorités russes dans le meurtre d'un Géorgien issu de la minorité tchétchène. L'ambassade russe en Allemagne avait dénoncé une décision «politisée» du tribunal.

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré personae non gratae deux diplomates allemands ce 20 décembre et convoqué l'ambassadeur d'Allemagne à Moscou pour lui signifier leur expulsion. Cette mesure constitue une réponse à une décision similaire prise par l'Allemagne, dont l'ambassade de Russie à Berlin dénonce la «démarche manifestement hostile».

Une décision de justice «politisée» selon Moscou

Le 15 décembre, l'Allemagne avait annoncé l'expulsion de deux diplomates russes, après qu'un tribunal de Berlin a mis en cause les autorités russes dans le meurtre d'un Géorgien issu de la minorité tchétchène. Un ressortissant russe, désigné sous le nom de Vadim Krassikov, avait été reconnu coupable d'avoir tué par balles la victime dans un parc de Berlin le 23 août 2019. La Cour avait directement mis en cause les autorités russes pour avoir «donné l'ordre à l'accusé de liquider la victime». Le Géorgien en question était un ancien combattant séparatiste tchétchène, qui vivait depuis 2016 avec sa famille en Allemagne où il avait demandé l'asile.

L'ambassadeur de Russie en Allemagne avait réagi par un commentaire publié sur le site de l'ambassade, dans lequel il soulignait que la Russie considérait le verdict de la Cour de Berlin comme «une décision non objective et politisée qui dégrade sérieusement les relations russo-allemandes qui sont déjà difficiles».

«De telles actions non motivées constituent une démarche manifestement hostile et ne resteront pas sans une réaction appropriée dans un proche avenir», avait ajouté l'ambassade russe.

De son côté, cité par l'AFP, un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères a réagi à la réponse russe en assurant que celle-ci allait «peser encore davantage sur la relation [bilatérale]». Il a assuré que Berlin aspirait «à des échanges avec la Russie sur la base du droit international et du respect mutuel».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix