Bruxelles : plusieurs milliers de personnes manifestent contre le certificat sanitaire (VIDEO)

- Avec AFP

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Le 19 décembre, des milliers de manifestants ont battu le pavé à Bruxelles pour protester contre l'obligation vaccinale et le certificat sanitaire. Des affrontements ont eu lieu entre protestataires et forces de l'ordre à la fin de la mobilisation.

Une marche contre le certificat sanitaire et l'obligation vaccinale a rassemblé plusieurs milliers de personnes le 19 décembre à Bruxelles.

Les protestataires – 3 500 selon la police, 50 000 selon les organisateurs – ont défilé entre la gare du Nord et le quartier européen, comme lors des deux précédentes manifestations, le 21 novembre et le 5 décembre.

Des heurts ont eu lieu au moment de la dislocation du cortège, lorsqu'un groupe de manifestants a commencé à lancer des pierres et des bouteilles contre la police. Sur les images tournées par la chaîne d'information belge LN24, on peut voir plusieurs manifestants jeter des projectiles sur les forces de l'ordre déployées pour l'occasion. En réponse, ces dernières ont chargé et procédé à plusieurs interpellations. 

Les autorités avaient mobilisé d'importants moyens pour assurer la protection du quartier européen, où le président du Conseil européen Charles Michel a reçu le 19 décembre plusieurs dirigeants africains pour préparer le sommet UE-Union africaine prévu en février 2022 à Bruxelles. Des contrôles avaient été réalisées dans les gares de Bruxelles avant la manifestation pour saisir les objets considérés comme dangereux.

Le collectif Belgium United for Freedom, à l'origine de la manifestation, réclame «un débat sur la manière dont [de combattre] ce virus». «Avec les mesures en vigueur actuellement, le monde politique crée de la division, de la discrimination et de la paranoïa», a déclaré son porte-parole, Sarkis Simonjan. «Nous avons quelques idées et propositions mais, pour cela, le politique doit d'abord nous écouter. Nous descendrons dans la rue aussi longtemps qu'il le faudra pour qu'on nous écoute», a-t-il averti.

Le Comité de concertation institué par les autorités belges se réunira le 22 décembre et l'un des enjeux sera l'état de préparation de la Belgique face à l'arrivée du variant Omicron. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix