A partir de 14 ans, les Autrichiens non vaccinés risqueront 3 600 euros d'amende

A partir de 14 ans, les Autrichiens non vaccinés risqueront 3 600 euros d'amende© Lisi Niesner Source: Reuters
Un jeune Autrichien attend de recevoir une dose de vaccin dans un centre à Tulln, en Autriche, le 1er décembre 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le ministre autrichien de la Santé Wolfgang Mueckstein a annoncé que les citoyens qui ne seront pas vaccinés au 1er février 2022, date d'entrée en vigueur de l'obligation vaccinale, risqueraient une amende de 3 600 euros.

En Autriche, les citoyens qui refuseront de se plier à l'obligation vaccinale contre le Covid-19, qui entrera en vigueur le 1er février 2022, encourront une amende de 3 600 euros, a annoncé ce 9 décembre le ministre de la Santé Wolfgang Mueckstein, lors d'une conférence de presse. La mesure concernera tous les Autrichiens à partir de 14 ans.

L'exécutif autrichien a donc décidé de durcir un peu plus le ton. Selon le projet de loi qui avait filtré il y a quelques jours dans les médias locaux, relayés par l'AFP, l'amende encourue pour toute personne de plus de 14 ans qui n'aurait pas sauté le pas devait être de 600 euros, un montant renouvelable tous les trois mois.

Fin du confinement le 13 décembre... seulement pour les vaccinés

Les manifestations se multiplient dans le pays depuis l'annonce de cette mesure mi-novembre. Selon la police, «plus de 40 000» personnes ont manifesté pour le troisième week-end consécutif le 4 décembre à Vienne, les autorités procédant à plusieurs arrestations pour troubles à l'ordre public. Une semaine plus tôt, ils étaient 25 000 à Graz, deuxième ville autrichienne la plus peuplée.

L'Autriche est devenu le premier pays de l'UE à rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire. La mesure doit encore être approuvé par le Parlement, mais est soutenue par les principaux partis d'opposition, ce qui devrait faciliter sa validation législative, selon le gouvernement de coalition entre conservateurs et Verts mené par le nouveau chancelier Karl Nehammer. Elle vise, selon les autorités, à contrer des taux de vaccination trop faibles (67,6% de la population vaccinée au 6 décembre) pour ralentir la vague épidémique. Par ailleurs, le pays, en reconfinement depuis le 22 novembre et qui est censé y mettre fin le 13 décembre, maintiendra ses restrictions de déplacement pour les seuls non vaccinés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix