Des dizaines de milliers de personnes manifestent contre la vaccination obligatoire en Autriche

- Avec AFP

Des dizaines de milliers de personnes manifestent contre la vaccination obligatoire en Autriche© Leonhard Foeger Source: Reuters
Une manifestation contre les mesures sanitaires à Vienne, le 22 novembre 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Alors que le pays est en confinement partiel à la suite d'un regain épidémique, plusieurs milliers de manifestants ont défilé, notamment à Graz, pour dénoncer la mesure rendant obligatoire la vaccination contre le Covid-19 à partir du 1er février.

La vaccination obligatoire contre le Covid-19 n'est pas du goût de tous en Autriche. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté à travers le pays le 27 novembre pour dénoncer une mesure que le chancelier Alexander Schallenberg a qualifié ce 28 novembre «d'interférence mineure» par rapport aux mesures alternatives.

La mobilisation a été particulièrement forte à Graz, où la police a annoncé le 27 novembre au soir que près de 25 000 personnes s'étaient rassemblées dans le calme contre les mesures gouvernementales, en particulier la vaccination obligatoire à partir du 1er février, que l'Autriche est le premier pays membre de l'Union européenne à imposer. Un confinement partiel, y compris pour les vaccinés mais avec les écoles toujours ouvertes, a aussi été adopté le 22 novembre.

J'aurais aimé faire autrement, c'est triste

Lors d'un entretien avec le quotidien italien Corriere della Sera, le chancelier Alexander Schallenberg a affirmé que le gouvernement autrichien était contraint de prendre cette mesure pour augmenter un taux de vaccination de sa population de près de 67% – un des plus faibles en Europe occidentale.

«Chaque confinement est une lourde ingérence dans les libertés fondamentales de nos concitoyens. L'obligation de vaccination en comparaison est une interférence mineure. J'aurais aimé faire autrement, c'est triste. Mais l'Europe, cœur des sociétés ouvertes, riches et industrielles, est à nouveau le foyer de la pandémie», a-t-il souligné.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix