Poutine dénonce face à Biden les tentatives de l'OTAN «d'exploiter le territoire ukrainien»

Poutine dénonce face à Biden les tentatives de l'OTAN «d'exploiter le territoire ukrainien»© Sergey Guneev Source: Sputnik
Vladimir Poutine s'entretien par visioconférence avec Joe Biden ce 7 décembre 2021, depuis Sotchi.
Suivez RT France surTelegram

Les tensions entre Occident et Moscou autour de l'Ukraine ont été au cœur de l'entretien par visioconférence entre les présidents russe et américain, ce 7 décembre.

Répondant aux menaces de sanctions anti-russes formulées par son homologue américain Joe Biden, au sujet des tensions internationales autour de l'Ukraine, Vladimir Poutine a estimé qu'«il ne fallait pas rejeter la responsabilité sur la Russie». «Car c’est l’OTAN qui a recours à de dangereuses tentatives d'exploiter le territoire ukrainien et d'y renforcer les capacités militaires [aux] frontières [de la Russie]», a fait valoir le chef d'Etat russe, lors  d'un entretien entre les deux dirigeants par visioconférence ce 7 décembre, qualifié de «franc et professionnel» selon un communiqué du Kremlin.

Sur le même dossier des tensions dans l'est de l'Europe, Vladimir Poutine a exprimé son souhait de garanties formelles contre l'expansion de l'Alliance atlantique en direction des frontières russes – une exigence régulièrement formulée par Moscou. «La Russie est sérieusement intéressée par l’obtention de garanties fiables et juridiquement fixées qui excluent l’extension de l’OTAN vers l’Est et le déploiement de systèmes offensifs d’armement dans les Etats voisins de la Russie», a ainsi écrit la présidence russe.

D'après la même source, Vladimir Poutine a également dénoncé la «ligne destructrice de Kiev visant à démanteler complètement les accords de Minsk», qui doivent mettre fin au conflit dans l'est de l'Ukraine, ainsi que les accords conclus dans le cadre du «Format Normandie».

Inquiétudes et menaces américaines

Lors de ce sommet bilatéral virtuel, Joe Biden a «fait savoir» que Moscou s'exposerait à de «fortes sanctions, entre autres économiques», en cas d'«escalade militaire» autour de l'Ukraine, selon un communiqué de la Maison Blanche. Le dirigeant américain a notamment «exprimé la profonde préoccupation» des Etats-Unis et de leurs alliés face à l'augmentation du nombre de troupes russes à la frontière avec l'Ukraine.

Kiev et certains de ses alliés dont Washington ont en effet exprimé leurs craintes ces dernières semaines quant à des mouvements de troupes au sein du territoire russe, près de la frontière ukrainienne.

Moscou a balayé à plusieurs reprises les rumeurs sur des préparatifs d'invasion de l'Ukraine, tout en rappelant qu'elle prenait des «mesures pour assurer [sa] sécurité si nécessaire». Récemment, le 2 décembre dernier, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait déclaré qu'il fallait éviter à tout prix le «scénario cauchemar de la confrontation militaire».

Washington suscite des craintes côté russe,  Moscou ayant pointé ces dernières semaines des manœuvres de navires militaires américaines en mer Noire.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix