Covid : en Russie, des médecins invitent des personnalités anti-restrictions dans les «zones rouges»

Covid : en Russie, des médecins invitent des personnalités anti-restrictions dans les «zones rouges»© AP Photo/Alexandr Kulikov
Une unité Covid à Volgograd, en Russie, le 21 novembre 2021 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans une lettre ouverte, des médecins russes au premier plan de l'épidémie de coronavirus prennent à partie diverses personnalités opposées à la vaccination obligatoire. Pour les convaincre, ils les invitent à visiter les unités Covid.

Onze médecins russes interpellent une dizaine de personnalités opposées aux restrictions sanitaires et à la vaccination obligatoire contre le Covid, dans une lettre ouverte publiée ce 24 novembre par l'agence de presse TASS.

Parmi les signataires, figure notamment Denis Protsenko, médecin en chef de l'hôpital SBHI n°40 (principal établissement de Moscou traitant les malades du Covid). «Nous sommes tous actuellement un peu occupés et vous pouvez deviner pourquoi», peut-on lire dans ce texte adressé à diverses personnalités comptant des centaines de milliers d'abonnés sur les réseaux sociaux.

«Mais puisque beaucoup de personnes vous lisent et vous écoutent, nous allons trouver du temps pour vous organiser un tour dans les "zones rouges", les soins intensifs et les départements de pathologie [...] Peut-être qu'après cela, vous allez changer d'avis et moins de personnes mourront», ajoutent encore les médecins.

Parmi les destinataires de cet appel, on retrouve par exemple le dirigeant du Parti communiste Guénnadi Ziouganov, 77 ans, dont la formation a organisé des manifestations de protestation contre la vaccination obligatoire et le passe sanitaire.

Oskar Koutchera, figure médiatique comptant 300 000 abonnés sur Instagram, qui a mis en doute l'efficacité des vaccins, ou encore l'acteur Egor Beroïev, qui a comparé les certificats de vaccination aux étoiles jaunes de l'époque nazie, sont eux aussi visés. Les signataires interpellent également la star du rock Konstantine Kintchev, qui a assuré qu'il ne voulait pas «vivre dans un camp de concentration digital».

Depuis plusieurs semaines, le nombre de décès quotidiens liés au Covid est supérieur à un millier. Malgré les appels de Vladimir Poutine, qui encourage ses concitoyens à la vaccination mais refuse de la rendre obligatoire, la Russie enregistre un taux de vaccination d'un peu plus de 37%, selon le site spécialisé Our World in data. La Russie a pourtant été le premier pays au monde à enregistrer un vaccin contre le Covid, le Spoutnik V, dont l'efficacité est confirmée par la revue scientifique de référence The Lancet. Le pays compte plusieurs autres vaccins comme le Spoutnik V, à dose unique, ou encore l'EpiVacCorona.

Selon les chiffres officiels, la Russie enregistre 267 819 décès liés au Covid depuis le début de la pandémie pour plus de 9,4 millions de cas, ce qui en fait le cinquième pays le plus meurtri par la pandémie au monde.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»