Qui sont les Français sur la liste des individus jugés «dangereux» par Facebook ?

Qui sont les Français sur la liste des individus jugés «dangereux» par Facebook ?© Dado Ruvic Source: Reuters
Facebook crée des listes pour améliorer sa modération (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

D'après un document, Facebook a recensé plus de 4 000 individus et organisations jugés «dangereux». Parmi eux, le fondateur du site Egalité et réconciliation Alain Soral, des organisations identitaires ou encore des djihadistes.

The Intercept a révélé le 12 octobre une liste secrète d'environ 4 300 structures et personnalités, jugées comme dangereuses par Facebook. Une information relayée notamment en France par Le Parisien. En revanche, il n'y a aucune indication sur la date de création du document.

Cette liste sert, selon le quotidien, de «référence» aux modérateurs du réseau social afin de «faire le ménage dans les commentaires, les comptes et les publications qui y sont associés ou y font référence». 

Qui y trouve-t-on ? Plusieurs catégories y sont répertoriées : «terrorisme», «criminalité», «haine», «mouvement social militarisé» et «personne ou groupe non étatique armé». Une vingtaine de Français y figurent. 

C'est notamment le cas de l'essayiste Alain Soral, fondateur du site Egalité et réconciliation, du GUD (Groupe union défense), des Identitaires, de Génération identitaire, du site Démocratie participative du sulfureux Boris Le Lay ou encore du groupe néo-nazi Aime et sers. Le Parisien a aussi noté la présence de deux groupes, ayant des antennes dans d'autres Etats que la France comme Greenline Front avec une «idéologie paganiste, qui prône un retour à la nature, la forêt» et Defend Europe, un mouvement anti-immigration. Enfin, Facebook a répertorié des djihadistes dont certains ne sont plus en vie comme Amedy Coulibaly (auteur de l'attentat au sein de l'Hypercacher, porte de Vincennes).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix