YouTube supprime la chaîne RT en allemand

YouTube supprime la chaîne RT en allemand
Logo de RT (Image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La branche allemande de RT a annoncé ce 28 septembre que YouTube avait bloqué sans avertissement sa chaîne. La rédactrice en chef monde de RT Margarita Simonian dénonce une «guerre médiatique».

RT en allemand a annoncé, ce 28 septembre, la suppression de sa chaîne YouTube. La plateforme invoque des «violations graves ou répétées» aux règles de la communauté. Ce sont ainsi 614 000 abonnés qui ne peuvent plus accéder au contenu de la chaîne dont l'émission The Missing Part (La pièce manquante) qui possède sa propre chaîne YouTube.

Les vidéos de RT en allemand sur cette plateforme cumulent plus de 500 millions de vues. Selon l'outil d'analyse Tubular Labs, la chaîne occupe la quatrième place parmi les médias en langue allemande dans les catégories actualités et politique avec 21,3 millions de vues en juin (derrière Tagesschau, ZDF et DW).

«Il s'agit d'une véritable guerre médiatique déclarée par l'Etat allemand à l'Etat russe»

Cité par Ria Novosti, Google a expliqué les raisons motivant la décision de la plateforme : «Chez YouTube, il y a des règles de la communauté claires qui énoncent ce qui est autorisé sur la plateforme |…]. RT [en allemand] a reçu un avertissement pour le chargement d’un contenu qui violait notre politique sur les fausses informations médicales concernant l’infection au Covid-19. Cela a entraîné la suspension de leurs droits de publier des vidéos. Pendant la suspension des droits, les propriétaires des chaînes ont tenté de contourner les restrictions en utilisant une autre chaîne. En conséquence, les deux chaînes [RT en allemand et l’émission The Missing part] ont été fermées pour violation des conditions d'utilisation de YouTube.»

Qualifiant d'«imaginaires» les règles d'utilisation dictées par YouTube, Margarita Simonian, rédactrice en chef monde de RT, a dénoncé une politique du deux poids, deux mesures : «En parallèle, les anti-vaccins, les terroristes et les fascistes de toutes sortes parlent tranquillement sur YouTube.» 

«Il s'agit d'une véritable guerre médiatique déclarée par l'Etat allemand à l'Etat russe [...] J’attends avec impatience que mon pays natal m'interdise sans plus attendre de regarder Deutsche Welle et d’autres médias allemands en Russie et ferme les bureaux d’ARD et de ZDF.» 

Dans la foulée, l’organisme russe de régulation Roskomnadzor a estimé dans un communiqué que l’action de YouTube constituait une atteinte aux principes de la liberté d’information et exigé la levée sans délais de toutes restrictions.

Plus tôt, le 31 mars, la chaîne RT Arabic qui dispose de plus de 5,5 millions d'abonnés avait annoncé que sa chaîne YouTube avait été bloquée temporairement par la plateforme après quatre strikes (avertissements). La chaîne était finalement de nouveau disponible dans la même journée. La plateforme américaine avait déclaré, dans un communiqué : «Le bref blocage de la chaîne RT Arabic survenu aujourd'hui n'était pas intentionnel. Nous analyserons et tirerons des conclusions sur ce qui doit être fait pour éviter de telles actions involontaires à l'avenir. Notre position sur les strikes liée au droit d'auteur [...] reste inchangée : aucune action n'est prévue à l'égard de la chaîne pour le moment.»


Détails à suivre...

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»