Les restrictions contre les médias russes sont une tentative de «censure politique», selon Moscou

Les restrictions contre les médias russes sont une tentative de «censure politique», selon Moscou© Ilya Pitalev Source: Sputnik
Selon la porte-parole de la diplomatie russe, RT et Sputnik sont mis sous pression à l'étranger
Suivez RT France surTelegram

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a fustigé les tentatives restreindre l'accès à l'information à certains médias russes. Il a réaffirmé l'importance des engagements pris sur la liberté des médias par l'OSCE dans les années 1990.

Lors d'une conférence intitulée «Liberté des médias et sécurité des journalistes en Russie et dans la zone de l'OSCE : défis et opportunités à l'ère numérique» qui a eu lieu le 6 novembre à Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a vivement critiqué les restrictions auxquelles font face des journalistes russes dans de nombreux pays. Selon lui, la Russie continuera de faire en sorte que tous les journalistes sans exception puissent exercer leur métier en toute liberté et plaidera en faveur d'un dialogue honnête sous les auspices de l'OSCE.

D'après Sergueï Lavrov, les tentatives de certains pays d'imposer des règles opaques et de brouiller les normes relatives à la liberté des médias sont préoccupantes. Comme exemple, le chef de la diplomatie russe a cité le refus des autorités britanniques d'accréditer les journalistes de RT et Sputnik pour une conférence sur «la liberté des médias» à Londres en juillet 2019.

«À notre avis, l'objectif de ces manifestations, où seuls certains sont invités, est de brouiller les normes universelles existantes de liberté des médias, d'instaurer une réglementation partiale des sources d'information, de les diviser en deux camps – les "nôtres" et "les autres" – et, pour dire les choses franchement, d'exercer une censure politique», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.

Sergueï Lavrov a qualifié l’initiative de Reporters sans frontières d'établir des «listes blanches des médias» partageant leur point de vue sur divers événements d'exemple d’action menée au mépris des principes de l’OSCE.

À cet égard, la Russie présentera un projet de décision visant à garantir le libre-accès des citoyens aux informations lors du prochain Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OSCE à Bratislava, afin que les membres de l'organisation réaffirment leurs engagements dans ce domaine, engagements qu'ils ont «soigneusement oubliés» après l'effondrement de l'URSS.

«RT et Sputnik, victimes d'un rouleau compresseur»

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a également participé à la conférence sur la liberté des médias et la sécurité des journalistes organisée sous l'égide de l'OSCE. La réunion était consacrée à la thématique des fake news et de la désinformation, ainsi qu'aux méthodes de lutte contre ces phénomènes, notamment par le biais de la réglementation de l'espace Internet. MariaZakharova a également évoqué la situation des journalistes russes à l'étranger.

Les médias russes sont mis sous pression à l'étranger parce qu'ils sont lus et regardés. Et cela déplaît à «certains»

Selon la diplomate, «il existe un rouleau compresseur qui a sélectionné plusieurs médias russes et les écrase. En particulier, RT et Sputnik ont été victimes de ce rouleau compresseur».

Lire aussi: Non-accréditation des journalistes de RT France à l'Elysée : Le Drian évoque «une vision du CSA»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix