Des loteries organisées dans plusieurs pays pour inciter à la vaccination contre le Covid

Des loteries organisées dans plusieurs pays pour inciter à la vaccination contre le Covid© Mario ANZUONI Source: Reuters
Le gouverneur de la Californie Gavin Newsom jongle avec les boules de la loterie Vax for the Win aux Universal Studios Hollywood de Los Angeles (Californie), le 15 juin 2021.
Suivez RT France surTelegram

Aux Etats-Unis, au Canada, Royaume-Uni, ou encore à Gaza, les autorités ont mis en place des loteries auxquelles seules les personnes vaccinées contre le Covid-19 peuvent participer. Une mesure incitative dont les résultats semblent mitigés.

Le 23 août, le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza a annoncé le lancement d'une loterie organisée par le ministère de la Santé réservée aux personnes vaccinées contre le Covid-19 âgés de 55 ans et plus. Chaque jour, dix personnes vaccinées seront tirées au sort et recevront 200 dollars (170 euros) et, dans un mois, trois nouvelles autres personnes vaccinées gagneront 10 000 shekels (environ 2 600 euros). Cette mesure fait suite à la recrudescence des contaminations liées au variant Delta dans cette enclave où la population de deux millions d'habitants est réticente à se faire vacciner, comme le rapporte Le Figaro .

Face à une situation comparable caractérisée par une augmentation des cas de Covid-19 et un ralentissement de la vaccination, plusieurs pays ou autorités locales à travers le monde ont également eu l'idée d'organisateur des «loteries pour vaccinés».

Aux Etats-Unis, de l'argent et des bourses d'études

Aux Etats-Unis, le Michigan a mis en place le 1er juillet une loterie réservée aux personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin, et mettant en jeu 5 millions de dollars de gains (environ 4,26 millions d'euros), comme l'explique le quotidien local Detroit Free PressPlus de 2,4 millions d'adultes résidant dans cet Etat qui compte 10 millions d'habitants se sont inscrits pour gagner des prix en espèces allant de 50 000 à 2 millions de dollars, et environ 106 000 étudiants âgés de 12 à 17 ans se sont inscrits aux tirages permettant de remporter des bourses d'étude d'une valeur de 55 000 dollars. La loterie a été organisée par la chaîne de supermarchés Meijer et l'Etat du Michigan a accordé une subvention à ce programme financé par les fonds fédéraux dédiés à la lutte contre le Covid-19.

Le gouverneur du Michigan Gretchen Whitmer s'est exprimé sur la situation en ces termes : «Tous les experts en santé publique vous diront qu'au milieu de l'été, les taux de vaccination sont toujours plus faibles qu'à tout autre moment de l'année – que ce soit pour la varicelle, la rougeole ou le Covid-19 [...] En juin, par exemple, nous avons vu nos vaccinations baisser d'une semaine sur l'autre pendant tout le mois. Mais les loteries ont aidé le Michigan à inverser cette tendance». 

Au sud du Michigan, l'Etat voisin de l'Ohio a également proposé une loterie intitulée Vax-a-Million («vaccinez un million») et mettant également en jeu 5 millions de dollars. En mai et juin dernier, un adulte vacciné a remporté 1 million de dollars et en corollaire à cette nouvelle, ce sont plus de 113 000 résidents de l'Ohio qui ont reçu leur première dose – soit une hausse de 53% par rapport la semaine précédente, comme le précise ABC News

L'Ohio avait également prévu des incitations pour ses jeunes résidents : comme l'a rappelé Mike DeWine sur Twitter, les Ohioains âgés de 12 à 17 ans présentant un certificat de vaccination ont pu participer à des tirages au sort pour remporter cinq bourses d'étude complète de quatre ans comprenant le logement, les repas, les frais de scolarité et les livres dans n'importe quelle université de l'Etat.

Au Canada, des experts expriment leurs doutes sur les loteries comme outil incitatif 

Encore plus au nord, le voisin canadien a lui aussi mis en place des «loteries Covid». Au Québec, les autorités ont créé une loterie baptisée «Gagner à être vacciné» le 25 juillet. Environ trois millions de Québécois se sont laissés tenter, d'après le ministère de la Santé. Le site a cependant connu quelques ratés lors de son lancement, le processus d'inscription de certains étant perturbé par un message indiquant que le système était en cours de maintenance.

Cette loterie s'adresse à deux catégories de personnes : les adultes de plus de 18 ans ayant reçu deux doses avant le 31 août et les adolescents de 12 à 17 ans. Les premiers peuvent remporter un gros lot d'un million de dollars, dont le tirage aura lieu le 3 septembre. D'ici là, des tirages hebdomadaires de 150 000 dollars canadiens (environ 101 000 euros) ont lieu pour les personnes n'ayant reçu qu'une dose. Pour les candidats de moins de 18 ans, deux bourses d'études de 10 000 dollars seront également mises en jeu chaque semaine parmi les inscrits ayant reçu au moins une dose de vaccin. En tout, 2 millions de dollars canadiens sont mis en jeu, comme la note CBC News .

La loterie, c'est un incitatif, mais je crois qu'il faut plus informer la population, justement pour répondre à leurs questions

Citant des experts, le Journal de Québec  estime cependant que cette initiative n'aura pas un grand impact sur la campagne de vaccination. «Les personnes qui ne veulent absolument pas se faire vacciner ne se feront pas vacciner.» Benoît Barbeau, professeur au département des sciences biologiques de l'université du Québec à Montréal et expert en virologie, doute de l'efficacité de ces loteries : «Ceux qui sont hésitants pourraient être tentés, mais je crois qu'il y en a beaucoup qui ont des craintes, pas par rapport à l'efficacité, mais à la sécurité [...] La loterie, c'est un incitatif, mais je crois qu'il faut plus informer la population, justement pour répondre à leurs questions. Je crois que c'est ça, l'enjeu le plus important». «Il y a eu des essais qui ont été faits aux Etats-Unis, et les résultats sont mitigés», a par ailleurs rappelé le scientifique. Le docteur François Marquis, chef des soins intensifs de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, a quant à lui soulevé des questions éthiques : «Habituellement, on propose des traitements ou des thérapies en raison du bien-fondé du traitement en soi, on ne dit pas aux gens "participez à une étude pour gagner quelque chose, vous allez recevoir un montant". C'est le côté un peu bizarre, on n'est pas habitué à voir ces choses-là en tant que médecin».

En Angleterre, une loterie dans une université 

De l'autre côté de l'Atlantique, en Grande-Bretagne, la ministre des Universités Michelle Donelan a déclaré que son administration encourageait «les universités à chercher des moyens créatifs de stimuler l'adoption du vaccin». Et pour cause : les données récentes du National Health Service –  le système de la santé publique du Royaume-Uni – ont montré que les personnes âgées de 18 à 34 ans représentait un cinquième des personnes admises à l'hôpital en raison d'une affection due au coronavirus.

Le message de la ministre semble avoir été entendu par l'université du Sussex, celle-ci proposant à ses étudiants ayant reçu les deux doses de vaccin la capacité de participer à une loterie composée de dix lots de 5 000 livres sterling (environ 5 800 euros). Le tirage au sort aura lieu fin novembre, afin de permettre aux étudiants qui ont reçu leur première dose lors de leur arrivée à l'université de pouvoir y participer.

Le vice-chancelier de l'université du Sussex Adam Tickell a déclaré avoir eu l'idée de mettre en place cette loterie après avoir entendu dans une émission de la BBC que des universités américaines offraient des incitations à la vaccination. Cette tendance fera-t-elle également des émules de l'autre côté de la Manche ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»