Biden espère toujours la fin des évacuations d'Afghanistan avant le 31 août

Biden espère toujours la fin des évacuations d'Afghanistan avant le 31 août© Samuel Corum / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images Source: AFP
Le président américain Joe Biden.
Suivez RT France surTelegram

Le président Joe Biden a déclaré toujours espérer que les opérations d'évacuations à Kaboul, qu'il reconnait «difficiles et douloureuses», puissent être terminées avant le 31 août, date du retrait complet de l'armée américaine.

Evoquant l'«engagement indéfectible» des Etats-Unis à évacuer d'Afghanistan les ressortissants américains, les Afghans en danger et les citoyens de pays alliés, le président américain Joe Biden a fait savoir ce 22 août qu'il espérait toujours que les opérations d'évacuation puissent être bouclées d'ici le 31 août, la date qui avait été fixée par son gouvernement pour le retrait complet des troupes américaines en Afghanistan.

«Que ce soit clair, l'évacuation de milliers de personnes depuis Kaboul est difficile et douloureuse», a-t-il déclaré depuis la Maison Blanche. «Nous espérons que nous ne devrons pas la prolonger», a ajouté le président américain, tout en laissant la porte ouverte à une extension de la présence étasunienne : «Il y aura des discussions, je pense.»

Le chef d'Etat a précisé que l'armée américaine avait étendu son périmètre d'action à l'aéroport de Kaboul afin d'accélérer les évacuations, sans donner plus de détails. Le président américain a simplement indiqué que les Taliban s'étaient montrés «coopératifs» sur ce sujet, et il a dit ne pas voir de raison que le rythme accru des évacuations ne puisse pas être maintenu. 

Joe Biden a par ailleurs a souligné que la situation sécuritaire en Afghanistan évoluait rapidement et demeurait dangereuse et ajouté que son administration restait vigilante à l'égard de possibles attaques menées par l'antenne locale du groupe Etat islamique (EI).

Une semaine après la prise du pouvoir par les Taliban, des milliers de personnes tentaient encore le 22 août de fuir le pays, et le chaos règne toujours à l'aéroport de Kaboul. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix