Afghanistan : Washington mobilise des avions de compagnies privées dans les opérations d'évacuation

- Avec AFP

Afghanistan : Washington mobilise des avions de compagnies privées dans les opérations d'évacuation© ReutersTV Source: Reuters
Un homme demande aux gens de faire la queue alors qu'ils se tiennent devant l'aéroport de Kaboul (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Alors que le chaos règne à l'aéroport de Kaboul et que l'administration Biden est très critiquée pour sa gestion de la crise, les Etats-Unis ont réquisitionné les appareils de plusieurs compagnies aériennes dans le cadre des opérations d'évacuation.

Les Etats-Unis ont réquisitionné les avions de plusieurs compagnies aériennes privées afin d'aider à l'évacuation des personnes tentant de fuir l'Afghanistan, a annoncé le 22 août le département américain de la Défense. Ces avions ne décolleront pas de l'aéroport de Kaboul, a précisé le Pentagone dans un communiqué, mais aideront à transporter les personnes ayant été évacuées vers des pays tiers, comme le Qatar ou les Emirats arabes unis.

«Nous avons besoin de plus d'avions pour les déplacer des points initiaux d'arrivée jusqu'aux lieux où ils vont s'établir à terme», a expliqué le 22 août au matin sur le chaîne CBS le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken.

L'activation de ce programme, appelé CRAF, permettra «aux avions de l'armée de se concentrer sur les opérations à Kaboul», a précisé le Pentagone. Au total, 18 avions sont mobilisés, des compagnies American Airlines, Atlas Air, Delta Air Lines, Omni Air, Hawaiian Airlines, et United Airlines. 

Ce programme n'a été déclenché que deux fois par le passé, pendant la guerre du Golfe en 1990-91, puis en 2002-2003 durant l'invasion de l'Irak.

«Plus grande humiliation en matière de politique étrangère» de l'histoire des Etats-Unis

Depuis le 14 août, environ 25 100 personnes ont été évacuées d'Afghanistan à bord d'avions militaires américains et de pays alliés, selon la Maison-Blanche. Mais une semaine après la prise du pouvoir par les Taliban, des milliers de personnes tentaient encore de fuir le pays le 22 août, et le chaos régnait toujours à l'aéroport de Kaboul

Dans un communiqué publié le 22 août, l'armée britannique a fait état d'au moins sept morts dans la foule, des gens étant notamment tués dans des bousculades.

Pas de quoi émouvoir le chef de la diplomatie américaine, qui s'est félicité qu'environ 8 000 personnes aient été évacuées ces dernières 24 heures. «C'est extraordinaire. Ça n'arrive pas juste comme ça, une grande organisation a été nécessaire», a-t-il déclaré, alors même que l'administration Biden est très critiquée pour sa gestion de la crise

Au cours d'un meeting en Alabama le 21 août, l'ancien président américain Donald Trump a ainsi fustigé son successeur Joe Biden pour sa «grossière incompétence» dans le cadre du «retrait bâclé» des troupes américaines d'Afghanistan, qu'il qualifie de «plus grande humiliation en matière de politique étrangère» de l'histoire des Etats-Unis.

Les Etats-Unis prévoient d'évacuer tous les Américains (entre 10 000 et 15 000 personnes selon certaines estimations), et espèrent pouvoir évacuer un maximum d'alliés afghans et leurs familles (entre 50 000 et 65 000 personnes).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»