Accusations, sanctions, ingérence : l'affaire Navalny, source de tensions entre Washington et Moscou

Accusations, sanctions, ingérence : l'affaire Navalny, source de tensions entre Washington et Moscou© Maxim Shemetov Source: Reuters
Vidéo
L'opposant russe Alexeï Navalny lors d'une audience en appel, à Moscou (Russie), le 20 février 2021.
Suivez RT France surTelegram

En août 2020, Alexeï Navalny était hospitalisé à la suite d'un malaise. Par la suite, des pays occidentaux ont sanctionné Moscou, accusant la Russie d'avoir empoisonné l'opposant russe. Notre correspondant à Washington revient sur cette affaire.

Il y a un an jour pour jour, le 20 août 2020, Alexeï Navalny était hospitalisé en urgence à Omsk (Russie) à la suite d'un malaise survenu dans un avion. L'opposant russe a été traité dans un hôpital d'Omsk, puis à Berlin, dont il est sorti sans séquelles.

Alexeï Navalny accuse le Kremlin d'avoir tenté de l'empoisonner – une version également défendue par plusieurs gouvernements, dont ceux de la France, des Etats-Unis et de l'Allemagne – ce que réfute Moscou. Rentré en Russie depuis, il a été placé fin février 2021 en colonie pénitentiaire après qu'un tribunal de Moscou a confirmé en appel la révocation d'un sursis prononcé en 2014, pour violations répétées des conditions de ce même sursis.

Ces 12 derniers mois, les Occidentaux – et notamment les Etats-Unis – ont adopté un certain nombre de sanctions anti-russes, invoquant l'empoisonnement présumé et l'arrestation d'Alexeï Navalny. La Russie a en outre dénoncé des actions d'ingérence occidentale dans le cadre de ces affaires. Notre correspondant à Washington Thomas Bonnet revient sur les tensions que celles-ci ont généré entre les Etats-Unis et la Russie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»