«Pas de vaccination obligatoire» : Merkel veut s'en tenir à ce qu'elle a prévu

- Avec AFP

«Pas de vaccination obligatoire» : Merkel veut s'en tenir à ce qu'elle a prévu© Michael Kappeler Source: Reuters
La chancelière allemande Angela Merkel à Berlin, le 13 juillet 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La chancelière allemande a affirmé que la vaccination ne serait pas rendue obligatoire dans le pays, arguant qu'on ne peut pas «gagner la confiance en changeant» ce que l'on «dit», alors que l'exécutif français vient de se dédire sur le sujet.

L'Allemagne n'a pas «l'intention» de rendre la vaccination anti-Covid obligatoire, a déclaré ce 13 juillet Angela Merkel, misant plutôt sur la «volonté» de la population et la «publicité» en faveur des vaccins. «Je ne pense pas qu'on puisse gagner la confiance en changeant ce que nous avons dit, c'est-à-dire pas de vaccination obligatoire», a déclaré la chancelière allemande lors d'une conférence de presse à l'institut de veille sanitaire Robert Koch.

Des propos qui pourraient faire écho au revirement du président français Emmanuel Macron qui a annoncé le 12 juillet une obligation vaccinale pour les personnels soignants dans le but d'endiguer le variant Delta (de même qu'en Grèce à partir du 1er septembre), ainsi qu'une extension du pass sanitaire qui pénalise les non-vaccinés. «Je pense que nous pouvons gagner la confiance en faisant de la publicité pour la vaccination et aussi en laissant autant de personnes que possible dans la population [...] devenir des ambassadeurs du vaccin à partir de leur propre expérience», a préféré développer Angela Merkel.

«Plus nous serons vaccinés, plus nous serons libres, plus nous pourrons vivre à nouveau», a-t-elle martelé, assurant pouvoir «faire de la publicité en tant que chancelière, avec une conviction profonde, pour une vaccination». «Mais je sais aussi que parfois, cela aide davantage si c'est peut-être le propre fils qui lève les doutes, si c'est une collègue qui rapporte sa propre expérience de vaccination quand dans l'association ou dans la municipalité, on parle du pour et du contre des vaccinations», a ajouté la dirigeante allemande. 

42,6% de la population allemande vaccinée

La chancelière a conseillé, pour convaincre les récalcitrants à la vaccination, de «discuter tous ensemble, en famille, au travail, dans le club de football, partout où les êtres se connaissent et se font confiance».

Quelque 35,4 millions de personnes (42,6%) ont été entièrement vaccinées en Allemagne, et 48,6 millions (58,5%) ont reçu une dose, a détaillé le ministre de la Santé, Jens Spahn, regrettant que la tendance soit au «ralentissement» du rythme d'injections.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»