«Pourquoi devons-nous garder ce partenaire ?» : un député belge fustige l'alignement sur Washington

«Pourquoi devons-nous garder ce partenaire ?» : un député belge fustige l'alignement sur Washington© Laurie Dieffembacq Source: AFP
Raoul Hedebouw du PTB belge lors d'une session plénière de la Chambre au Parlement fédéral à Bruxelles le 20 mai 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans une intervention filmée à la Chambre des représentants, le député communiste belge du PTB Raoul Hedebouw a longuement critiqué le comportement des Etats-Unis, exprimant son incompréhension du partenariat stratégique entre l'Europe et Washington.

Raoul Hedebouw, député fédéral du Parti du travail de Belgique (PTB), s'est fait remarquer dans une intervention musclée à la Chambre des représentants (équivalent de l'Assemblée nationale) en remettant en question «le partenariat stratégique» de son pays – et de l'Occident en général – avec les Etats-Unis d'Amérique. 

Dans un hémicycle quasi vide le 30 juin, l'élu communiste – dont l'intervention a été filmée et postée sur YouTube le 6 juillet – a rejeté catégoriquement ce qu'il qualifie de «nouvelle guerre froide que Joe Biden veut mener contre la Chine». Il a ensuite questionné ses collègues sur l'intérêt et la pertinence d'un alignement systématique des pays européens sur Washington.

Pour le quart de la moitié de ce que feraient d'autres puissances dans le monde, on appellerait à des sanctions, on dirait que c'est scandaleux

«Le budget militaire américain est plus gros que celui des dix pays réunis qui le suivent dans le classement, à savoir la Chine, l'Inde, la Russie, l'Arabie saoudite, la France, l'Allemagne, le Royaume Uni, le Japon, la Corée du sud et le Brésil», a également rappelé le député belge, avant d'interroger : «Qui est un danger pour la paix dans le monde ?»

«Je vous rappelle chers collègues que l'intervention militaire en Irak et l'embargo ont coûté la vie à un million et demi d'Irakiens. Comment pouvons-nous encore avoir un partenariat stratégique avec une puissance qui est responsable de la mort de 1,5 million de travailleurs et d'enfants irakiens?», a poursuivi le député communiste. «Pour le quart de la moitié de ce que feraient d'autres puissances dans le monde, on appellerait à des sanctions, on dirait que c'est scandaleux et ici on se tait parce que ce sont les Etats-Unis d'Amérique», fustige également Raoul Hedebouw.

«C'est quoi nos valeurs communes ? C'est Guantanamo ?», ironise le député communiste

Il a ensuite rappelé toutes les conventions et accords internationaux que les Etats-Unis ont refusé de signer, pointant le manque de multilatéralisme de la part de ce partenaire. Parmi ces textes non signés par les Etats-Unis, rappelle Raoul Hedebouw, on retrouve : le Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI), la Convention sur le droit de la mer, la Convention contre le travail forcé, la Convention sur la liberté d'association, le Protocole de Kyoto, le Traité d'interdiction des essais nucléaires, le Traité d'interdiction des armes nucléaires, la Convention de protection des travailleurs migrants et la Convention contre la discrimination dans l'enseignement et l'emploi.

Où est le multilatéralisme des Etats-Unis ? a alors questionné le député communiste. «Pour nos peuples à nous, et pour les peuples du tiers-monde, nous n'avons aucun intérêt à ce partenariat stratégique», a-t-il estimé.

«On me répond que nous avons des normes et des valeurs communes. C'est quoi nos valeurs communes ? C'est Guantanamo ? La torture officialisée c'est les normes communes ?», dénonce encore Raoul Hedebouw en référence au centre de détention situé sur l'île de Cuba. Des documents publiés par WikiLeaks en 2008 avaient démontré la mise en place d’une mécanique tortionnaire dont auraient été victimes près de 800 prisonniers, âgés de 14 à 89 ans, humiliés, torturés, abusés par les forces américaines qui les soupçonnaient de terrorisme.

Kattrin Jadin, députée du Mouvement réformateur (libéral, centre-droit) a rétorqué à son collègue : «Il n'y a pas qu'un revers de la médaille, il n'y a pas qu'une facette de la coopération mais il y en a plusieurs. Tout comme nous le faisons ailleurs avec d'autres pays, nous condamnons la violation des droits fondamentaux, nous le disons aussi. C'est le propre de la diplomatie.»

Ce à quoi le député du PTB a répondu : «Je peux vous demander alors, si vous avez autant de critiques sur les Etats-Unis, pourquoi on n'a jamais pris une sanction envers les USA ?» Silence dans l'assemblée. «Pour ceux qui regardent dans la vidéo, les mouches sont en train de voler dans l'assemblée», a ironisé Raoul Hedebouw.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»