Daesh met en scène une nouvelle méthode d'exécution, particulièrement cruelle

Libye, octobre 2014© Stringer Source: Reuters
Libye, octobre 2014

Sur une vidéo mise en ligne par le groupe terroriste, on peut voir un de leurs prisonniers être traîné sur une route par un pick-up jusqu'à ce que mort s'ensuive. La scène s'est déroulée en Libye.

Les deux espions présumés portent la désormais traditionnelle tenue orange des prisonniers de Daesh. Si le premier sera obligé de creuser sa tombe avant d'être abattu, le sort réservé au second laisse sans voix.

Lire aussi: 70 sunnites irakiens exécutés par balle par l’Etat Islamique

La vidéo commence donc par une scène montrant un homme avec une barbe grise et des cheveux courts, présenté par les médias locaux comme étant Rushdi Ageela Omran Al-Masouri (43 ans), gisant sur le sol. Les mains attachées derrière le dos, le prisonnier demande grâce...mais ses bourreaux l'attachent quand même à l'arrière d'un pick-up. Les images montrent ensuite l'homme être tiré le long de la route principale, le dos et les bras brûlés par l'asphalte. On aperçoit aussi plusieurs véhicules blancs rouler tranquillement derrière le supplicié.

Aller plus loin: Daesh publie une vidéo de décapitation de prisonniers Peshmergas pour menacer les combattants kurdes

La scène s'est déroulée en Libye, près de la ville de Derna à l'est du pays. Depuis 2011 et la chute de Mouammar Kadhafi, le pays a plongé dans le chaos le plus total et est aujourd'hui livré aux milices de toutes sortes, dont Daesh.

Comprendre : Fils d’un accusé libyen : le système judiciaire s’étant complètement effondré dans le pays

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales