«Les Hongrois ne s'agenouillent que devant Dieu, la patrie et la femme qu'ils aiment», affirme Orban

«Les Hongrois ne s'agenouillent que devant Dieu, la patrie et la femme qu'ils aiment», affirme Orban© John THYS Source: Reuters
Viktor Orban à Bruxelles, le 10 décembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après que des supporters ont sifflé les joueurs irlandais posant un genou à terre – geste pratiqué depuis la mort de George Floyd – lors d'un match à Budapest, Orban a souligné que la Hongrie n'avait «jamais été concernée par la traite d'esclaves».

Le 10 juin, le Premier ministre de la Hongrie, Viktor Orban, a pris la défense des spectateurs qui avaient sifflé deux jours auparavant les joueurs irlandais ayant mis un genou à terre lors d'un match amical à Budapest, une des villes hôtes du prochain Euro. Le président du Fidesz a déclaré à ce propos que les Hongrois ne s'agenouillaient que dans trois cas : «Devant Dieu, devant la patrie, et devant la femme qu'ils aiment.»

Selon Viktor Orban, ce geste symbole de l'anti-racisme apparu après la mort de George Floyd et consistant à mettre un genou à terre «n'a pas sa place sur un terrain de sport». Le chef du gouvernement hongrois a considéré que ce n'était «pas une solution» d'apporter un tel «fardeau» moral et historique dans un pays comme la Hongrie qui «n'a jamais été concernée par la traite d'esclaves».

Si vous êtes invité dans un pays, faites l'effort de comprendre sa culture et ne provoquez pas les résidents locaux

«Si vous êtes invité dans un pays, faites l'effort de comprendre sa culture et ne provoquez pas les résidents locaux», a poursuivi le dirigeant souverainiste. Il s'est donc dit d'accord avec les supporters, même si la méthode choisie pour montrer leur désapprobation n'est «pas toujours la plus élégante».

Quatre matchs de l'Euro de football (11 juin-11 juillet) sont au programme à Budapest, seul site de l'Euro en jauge pleine. Le premier opposera la Hongrie au Portugal, tenant du titre, le 15 juin et le second la Hongrie à la France, championne du monde, le 19 juin. Le stade flambant neuf de la Puskas Arena accueillera également la rencontre France-Portugal le 23 juin et un huitième de finale le 27 juin.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»