Centrafrique : trois Russes et deux policiers tués par un engin explosif

- Avec AFP

Centrafrique : trois Russes et deux policiers tués par un engin explosif© Siegfried Modola Source: Reuters
Bangui en Centrafrique (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Trois «alliés» russes et deux policiers centrafricains ont été tués par un engin explosif dans le nord-ouest de la Centrafrique, a fait savoir Bangui. L'ambassade russe a annoncé qu'elle vérifiait les rapports sur les décès de ses citoyens.

«Trois alliés russes et deux policiers centrafricains ont été tués, il y a aussi des blessés», a déclaré ce 30 mai le porte-parole du gouvernement centrafricain Ange Maxime Kazagui. Selon des sources onusiennes citées par l'AFP, un convoi militaire a heurté un engin explosif sur le bord de la route entre Berbérati et Bouar, à plus de 400 km de la capitale, Bangui.  

Un hélicoptère russe a été envoyé sur le site pour rapatrier les corps des victimes et cinq blessés appartenant à l'armée et la police centrafricaines, de mêmes sources. De son côté, l’ambassade de la Fédération de Russie en République centrafricaine vérifie les rapports sur les décès de trois Russes, a fait savoir l’ambassadeur auprès de l'agence RIA.

Moscou entretient depuis 2018 un important contingent d'instructeurs pour former l'armée centrafricaine. En décembre, la Russie a dépêché 300 instructeurs militaires supplémentaires sur demande du gouvernement du pays.

L'ONU a pour sa part assuré le 28 mai que onze personnes ont été tuées en moins d'un mois par des mines en Centrafrique, principalement dans le nord-ouest du pays, où se trouvent certains des derniers bastions des groupes armés rebelles qui contrôlaient jusqu'à mi-janvier plus des deux tiers du territoire. La présence de mines et d'engins explosifs est un phénomène récent dans un pays pourtant marqué par des années de conflits armés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix