«Guerre civile», «Nuit de Cristal» : émeutes à Lod en Israël, la colère s'étend hors de Jérusalem

«Guerre civile», «Nuit de Cristal» : émeutes à Lod en Israël, la colère s'étend hors de Jérusalem© Ahmad GHARABLI Source: AFP
Des véhicules brûlés lors d'une nuit de tensions à Lod, le 11 mai 2021.
Suivez RT France surTelegram

Face aux émeutes qui se sont étendues à ses portes, le maire de la ville de Lod a demandé au Premier ministre israélien de déclarer l’état d’urgence dans sa ville et d'y déployer des soldats, en comparant la situation au pogrom nazi de 1938.

En Israël, la ville Lod a été le théâtre de violences que son maire Yair Revivo a comparées le 11 mai à la Nuit de cristal, un pogrom nazi qui avait eu lieu dans l'Allemagne du IIIe reich en 1938. Face à une situation qu'il qualifie de guerre civile, le maire de cette ville située à 15 km au sud-ouest de Tel Aviv et dont un tiers de la population est composée d'Arabes israéliens a appelé le Premier ministre Benjamin Netanyahou à y déclarer l’état d’urgence et déployer des soldats, la situation étant devenue selon lui «trop importante» pour être contenue par la police.

Dans la nuit du 11 au 12 mai, alors que le Hamas a tiré des roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza et que l'armée israélienne a bombardé cette dernière, des émeutes et des violences ont éclaté à Lod. Dans le Times of Israel, Yair Revivo s'est exprimé sur la situation en ces termes : «C’est la nuit de Cristal à Lod [...] J’ai appelé le Premier ministre à déclarer l’état d’urgence à Lod, à appeler l’armée, à imposer un couvre-feu, à faire revenir le calme... Il y a ici un échec de gouvernance... C’est un incident géant – une intifada d’Arabes israéliens. Tout le travail que nous avons fait ici depuis des années, en termes de coexistence, est anéanti.»

Ce qui se passe ici est sans précédent dans toute l’histoire d’Israël

«Les synagogues sont incendiées. Des centaines de voitures sont incendiées. Des centaines de voyous arabes déambulent dans les rues... la guerre civile a éclaté à Lod... La communauté orthodoxe nationaliste, ici, est armée. J’implore ses membres de retourner chez eux mais, ce qui est compréhensible, ils veulent protéger leurs habitations. Des cocktails Molotov sont jetés dans des maisons appartenant à des Juifs. La situation est incendiaire», a détaillé le maire. «Vous ne pouvez pas comprendre ce qui arrive ici. C’est pire que les missiles de Gaza [...] ce qui se passe ici est sans précédent dans toute l’histoire d’Israël», a-t-il conclu.

Peu avant minuit dans la nuit du 11 au 12 mai, Benjamin Netanyahou a annoncé que des bataillons frontaliers de «Judée et Samarie» – le terme israélien utilisé pour désigner la Cisjordanie – seraient redéployés «immédiatement» pour «rétablir la loi et l'ordre à Lod et dans toutes les régions du pays». L'état d'urgence a également été déclaré dans la ville, ou s'est rendu le Premier ministre israélien tard dans la nuit. 

Le même jour, des affrontements ont éclaté et des véhicules ont été incendiés après que des milliers d'habitants arabes de Lod se sont joints au cortège funèbre d'un membre de leur communauté qui a été abattu lors de troubles survenus la veille.

Auteur: RT France

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»