Diplomatie russe : le maintien de troupes US en Afghanistan atteste de l’échec de sa politique

Militaires américains en Afghanistan Source: Reuters
Militaires américains en Afghanistan

La récente décision de l’administration américaine de suspendre le retrait de ses troupes en Afghanistan fait preuve de l’échec complet de la campagne militaire dans cette région, d’après le ministère russe des Affaires étrangères.

Lors des 14 années de la campagne militaire de Washington et de ses alliés en Afghanistan, «les Etats-Unis n’ont pas réussi à éradiquer le terrorisme et la menace de la drogue, à former des forces nationales de défense capables d’assurer la sécurité et la stabilité en Afghanistan», lit-on dans la déclaration de la diplomatie russe.

«Ce pas forcé est une autre preuve éloquente de l’échec complet de la campagne de Washington», estime Moscou.

Le ministère a en outre exprimé la disposition à «aider le peuple ami afghan à construire un Etat pacifique, stable et démocratique libre de terroristes».

Jeudi, le président américain Barack Obama a confirmé que 5 500 militaires américains resteront en Afghanistan au-delà de l’année 2016. Le contingent actuel des Etats-Unis dans ce pays, s’élevant à 9 800 hommes, sera rapatrié progressivement dans le courant de l’année prochaine.

En savoir plus : Troupes en Afghanistan, Washington attend des contributions alliées

Cette décision a été prise sur fond de «situation fragile» en Afghanistan, a souligné Barack Obama, alors que les forces gouvernementales afghanes ne sont «pas encore assez fortes» pour y faire face.

En savoir plus : Obama, cinq promesses non-tenues

Elle représente une déviation du plan précédent de l’administration américaine, qui prévoyait le retrait de toutes ses forces, excepté celui d’un contingent basé à l’ambassade des Etats-Unis en Afghanistan vers la fin de l’année prochaine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales