L'Iran accuse Israël d'une attaque sur un centre nucléaire et promet une «revanche»

L'Iran accuse Israël d'une attaque sur un centre nucléaire et promet une «revanche»© Alexandre Meneghini Source: Reuters
Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif lors d'une visite officielle à La Havane, Cuba, le 6 novembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministre iranien des Affaires étrangères a accusé Israël d'être responsable de l'incident survenu le 11 avril au niveau du site nucléaire de Natanz. Selon plusieurs médias israéliens, il s'agirait d'une opération de sabotage du Mossad.

L'Iran a accusé ce 12 avril Israël d'être derrière l'attaque ayant visé la veille son usine d'enrichissement d'uranium à Natanz, laissant entendre que celle-ci avait endommagé des centrifugeuses, et a promis une «revanche», «en temps et en heure», selon une déclaration du ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, dans des propos rapportés par la télévision publique.

Une opération de sabotage ?

Les autorités iraniennes ont décrit le 11 avril cet incident comme un acte de «terrorisme nucléaire» et précisé qu'elles se réservaient le droit de prendre des mesures contre les responsables. «Les sionistes veulent se venger en raison de nos progrès vers la levée des sanctions [...] Ils ont déclaré publiquement qu'ils ne le permettraient pas. Mais nous prendrons notre revanche», a dit Mohammad Javad Zarif. Le ministre iranien faisait ainsi référence aux discussions indirectes en cours à Vienne entre l'Iran et les Etats-Unis, avec la médiation de l'Union européenne et la participation des autres signataires de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien.

«Avec cette action, le régime sioniste a bien sûr essayé de se venger du peuple iranien pour la patience et la sagesse dont il a fait preuve [en attendant] la levée des sanctions» américaines, a également déclaré le porte-parole des Affaires étrangères iranien, Saïd Khatibzadeh lors d'une conférence de presse à Téhéran.

De nombreux médias israéliens ont rapporté, en citant des sources anonymes issues des milieux du renseignement, que les services secrets israéliens, le Mossad, avaient réussi à saboter le site de Natanz, ce qui serait susceptible de retarder de plusieurs mois les opérations d'enrichissement d'uranium. Israël n'a pas commenté officiellement cet incident.

Le site d'enrichissement d'uranium de Natanz, dont la plus grande partie est souterraine, est l'un des sites surveillés par les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»