Spoutnik V : la Russie prône «une coopération constructive» avec la France

Spoutnik V : la Russie prône «une coopération constructive» avec la France© Dado Ruvic Source: Reuters
Des flacons étiquetés Spoutnik V devant un drapeau européen (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'ambassadeur de la Russie en France a fait savoir que son pays comptait sur une approche française impartiale et dépolitisée concernant le vaccin Spoutnik V. Il a notamment souligné que le vaccin russe avait déjà été enregistré dans près de 60 pays.

«La partie russe ne va pas imposer ses services à qui que ce soit, mais elle est toujours ouverte à une coopération constructive sur cette question, la décision appartient à nos partenaires français», a déclaré Alexeï Mechkov, ambassadeur russe en France, cité ce 11 avril 2021 par l'agence TASS. Le haut diplomate a ainsi prôné «une approche impartiale et dépolitisée» du vaccin russe, «fondée sur des critères scientifiques et les intérêts des citoyens européens».

Rappelant que des réunions fructueuses avaient eu lieu au moment où le gouvernement français a envoyé une délégation spéciale en Russie fin novembre 2020 pour étudier les perspectives de coopération dans la production du vaccin russe, Alexeï Mechkov a par ailleurs souligné que «Spoutnik V a[vait] déjà été enregistré dans près de 60 pays avec une population totale de plus de 1,5 milliard de personnes».

«Malgré la réaction positive des spécialistes français, le dialogue sur l'utilisation du vaccin russe en France a été suspendu et n'a pas été mis en pratique», a toutefois déclaré le diplomate russe, attirant l'attention sur le fait que «dans le contexte de la situation épidémiologique difficile en France, les hommes politiques et les personnalités publiques entendent de plus en plus souvent des appels à l'inclusion de Spoutnik V dans la campagne de vaccination le plus vite possible, comme l'ont déjà fait certains autres membres de l'UE, notamment la Hongrie».

Pour rappel, si le vaccin Spoutnik V n'a pour l'heure pas été homologué par l’Agence européenne des médicaments (EMA), certains pays de l'UE ont d'ores et déjà entamé les discussions avec la Russie pour passer commande, à l'instar de l'Allemagne qui a récemment fait savoir sa volonté d'une coopération bilatérale sur la question. En outre, une délégation d'experts de l'EMA est arrivée le 10 avril en Russie afin d'examiner des données concernant le vaccin russe, ainsi que le rapporte France info.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»