Joe Biden désigne Xi Jinping et Vladimir Poutine comme des partisans de «l'autocratie»

Joe Biden désigne Xi Jinping et Vladimir Poutine comme des partisans de «l'autocratie»© LEAH MILLIS Source: Reuters
Joe Biden en conférence de presse le 25 mars.
Suivez RT France surTelegram

Au cours de sa très attendue et première conférence de presse, le président américain a comparé le 25 mars ses homologues chinois et russe, les décrivant comme des partisans de l'autocratie.

Posée et concise pour les uns, complaisante et sur-préparée en amont pour les autres, la première conférence de presse grand-messe de Joe Biden à la Maison Blanche, le 25 mars, était très attendue outre-Atlantique.

Parmi les sujets abordés, le président américain s'est laissé aller à des considérations personnelles sur ses homologues chinois et russe avec lesquels les relations demeurent tendues. «Il est l'un de ces gars, comme Poutine, qui pense que l'autocratie est la voie de l'avenir, [et que] la démocratie ne peut pas fonctionner dans un monde toujours [plus] complexe», a-t-il déclaré à propos du président chinois Xi Jinping. Il a cependant balayé l'idée de se confronter avec la Chine. 

«Je l'ai dit plusieurs fois [au président chinois Xi Jinping] en personne, nous ne cherchons pas la confrontation mais nous savons qu'il y aura une rude compétition», a-t-il martelé. «Il y aura une compétition féroce mais nous insisterons sur le fait que la Chine respecte le droit international, une concurrence équitable, des pratiques équitables, un commerce équitable». 

Nous savons que les Etats-Unis ne cessent d’essayer d’imposer ce qu’ils appellent la démocratie

Le lendemain, le Kremlin a répondu à la sortie du président américain, estimant que la Chine et la Russie étaient toutes deux opposées aux tentatives des Etats-Unis d'imposer sa vision de la démocratie à d'autres pays. 

«Nous savons que les Etats-Unis ne cessent d’essayer d’imposer ce qu’ils appellent la démocratie à d’autres pays dans le monde. C'est à cela que Moscou et Pékin s'opposent. A cet égard, la vision du monde de Poutine et de Xi Jinping est absolument identique. Moscou et Pékin sont contre une telle "démocratisation"», a déclaré le porte parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

«L'erreur est que si un pays ne répond pas aux paramètres américains, les Etats-Unis le traitent de noms différents, y compris d'"autocratie" ou autres… Ce n'est pas correct. Chaque pays a la démocratie qui est la plus conforme aux traditions nationales, à l'histoire de ce pays et à son mode de vie actuel. A cet égard, nous avons toujours traité avec respect et continuerons de traiter avec respect les modes de vie de chaque pays», a-t-il encore précisé.

Ces déclarations surviennent une semaine après que le président américain s'est livré à une violente sortie contre Vladimir Poutine, acquiesçant lorsqu'un journaliste de ABC lui avait demandé si ce dernier était «un tueur», le 17 mars. «Vous verrez bientôt le prix qu'il va payer», avait-il encore déclaré, estimant par ailleurs que son homologue russe n'avait «pas d'âme». L'interview avait soulevé un tollé côté russe après sa diffusion, mais Vladimir Poutine avait opté pour une réponse apaisée : «Je lui dirais : "Portez-vous bien !" Je lui souhaite une bonne santé. Je le dis sans ironie, sans blague.», a-t-il notamment affirmé. Il a proposé un débat en direct à Joe Biden, ce que Washington s'est empressé de refuser

Joe Biden a néanmoins invité parallèlement Vladimir Poutine et Xi Jinping à un sommet «virtuel» sur le climat les 22 et 23 avril. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»