Congo : l'opposant Kolélas meurt du Covid-19 juste avant les résultats de la présidentielle

- Avec AFP

Congo : l'opposant Kolélas meurt du Covid-19 juste avant les résultats de la présidentielle© MARCO LONGARI Source: AFP
L'opposant et candidat à la présidentielle Guy-Brice Parfait Kolélas est mort du Covid-19 dans la foulée du scrutin, le 21 mars.
Suivez RT France surTelegram

Guy-Brice Parfait Kolélas, principal rival du président Denis Sassou Nguesso à la présidentielle du 21 mars au Congo-Brazzaville, est mort du Covid-19 lors de son évacuation sanitaire vers la France, quelques heures après la clôture du scrutin.

«Il est décédé dans l'avion médicalisé qui était venu le chercher à Brazzaville le 21 mars après-midi» : le directeur de campagne Guy-Brice Parfait Kolélas a annoncé  ce 22 mars la mort de l'opposant, qui avait été testé au Covid-19 quelques jours auparavant et n'avait pu animer son dernier meeting de campagne à Brazzaville.

A quelques heures du scrutin, Guy-Brice Parfait Kolélas avait publié une vidéo dans laquelle il affirmait «se battre contre la mort». «Mes chers compatriotes, je me bats contre la mort, mais cependant, je vous demande de vous lever. Allez voter pour le changement. Je ne me serais pas battu pour rien», avait affirmé dans cette vidéo Guy-Brice Parfait Kolélas, alité, affaibli, juste après avoir retiré un masque d'assistance respiratoire.

«On va continuer à compter les bulletins. Il était en tête dans un certain nombre de localités», a précisé son directeur de campagne, qui a appelé les partisans de Guy-Brice Parfait Kolelas à un rassemblement ce 22 mars. Les résultats provisoires du scrutin du 21 mars doivent être annoncés dans le courant de la semaine. D'ici-là, les autorités congolaises ont coupé internet dans le pays.

Aucun incident majeur n'a été enregistré lors de la journée de vote sous haute surveillance, selon les éléments que l'AFP a pu collecter sur le terrain et par SMS (également coupés dans la journée). L'Eglise catholique a toutefois émis des réserves sur la transparence du scrutin, ses observateurs électoraux n'ayant pas obtenu d'accréditations.

Une vingtaine d'observateurs de l'Union africaine seulement se sont déployés, officiellement en raison du Covid-19. «Les électeurs ont voté librement par rapport à 2016», a déclaré leur chef de mission, Dileita Mohamed.

Opposant historique

Opposant historique, Guy-Brice Parfait Kolélas, 60 ans, est apparu cette année comme le seul vrai rival du président sortant Sasssou Nguesso, 77 ans, dont 36 au pouvoir. Arrivé deuxième à la présidentielle il y a cinq ans, l'opposant s'était engagé à libérer les deux candidats de la présidentielle de 2016 condamnés en 2018 à 20 ans de prison pour «atteinte à la sûreté de l'Etat», le général Jean-Marie Mokoko et André Okombi Salissa.

Denis Sassou Nguesso a dirigé le Congo entre 1979 et 1992, à la tête du pays au temps du parti unique. Il a été battu lors des premières élections pluralistes en 1992 par Pascal Lissouba. Mais ce très rare exemple d'alternance pacifique en Afrique centrale a pris fin en 1997 avec le retour au pouvoir de Denis Sassou Nguesso, après une guerre civile dont il est sorti victorieux. 

En 2015, il a fait sauter le verrou constitutionnel qui imposait une limite d'âge et restreignait à deux le nombre de mandats présidentiels. En 2016, la réélection contestée de Denis Sassou Nguesso avait déclenché une violente rébellion dans la région du Pool.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»