Un prototype de fusée géante de SpaceX atterrit avec succès et se désintègre huit minutes plus tard

Un prototype de fusée géante de SpaceX atterrit avec succès et se désintègre huit minutes plus tard© SPACEX Source: AFP
Vidéo
Le prototype SN10 de la future fusée Starship de SpaceX, le 3 mars sur le site de Boca Chica au Texas.
Suivez RT France surTelegram

Pour la première fois, la société américaine SpaceX a réussi avec succès l'atterrissage, après un vol suborbital, d'un prototype du Starship, sa future fusée géante réutilisable. L'engin s'est toutefois désintégré quelques minutes plus tard.

La société américaine SpaceX s'est félicitée ce 3 mars d'avoir réalisé avec succès le test de vol à haute altitude ainsi que le retour au sol à la verticale du SN10, un prototype de sa future fusée géante Starship. Après deux récentes tentatives qui s'étaient soldées par d'impressionnantes explosions à l'impact d'atterrissage, l'engin a cette fois réussi à se poser sans encombre.

«Le Starship SN10 a atterri en un seul morceau», s'est rapidement réjoui Elon Musk sur Twitter. Dans un communiqué récapitulant le déroulé de l'opération, SpaceX a précisé : «Comme si le test en vol n'avait pas été assez palpitant, le SN10 a subi une désintégration rapide et imprévue peu après l'atterrissage.»

Auteur: RT France

De fait, ainsi qu'en témoignent plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, quelque huit minutes après son atterrissage, le prototype a explosé, provoquant une gigantesque boule de feu.

Comme l'a encore rappelé la société américaine dans son communiqué, l'essai mené ce 3 mars sur le site de Boca Chica au Texas s'inscrit dans une série de tests visant à «développer un système de transport entièrement réutilisable conçu pour transporter à la fois l'équipage et le fret lors de vols interplanétaires de longue durée et aider l'humanité à retourner sur la Lune ainsi qu'à se rendre sur Mars et au-delà».

Ainsi que l'explique l'AFP, la future fusée sera composée, en plus du vaisseau habité, d'un premier étage appelé Super Heavy. Le tout mesurera 120 mètres de hauteur et sera capable d'emporter 100 tonnes à son bord.

Quelques heures après le spectaculaire épisode, SpaceX a par ailleurs procédé au placement en orbite d'un nouveau train de 60 satellites venant alimenter la constellation Starlink, qui compte désormais près de 1 200 «small sats». Des dizaines de milliers d'entre eux sont envisagés à terme, afin de fournir un accès à l'internet satellitaire partout sur la planète.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»