La chef de mission du Venezuela auprès de l'UE déclarée «persona non grata»

La chef de mission du Venezuela auprès de l'UE déclarée «persona non grata»© MANAURE QUINTERO Source: Reuters
Les relations sont tendues entre le Venezuela et l'Union européenne (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'UE a déclaré «persona non grata» l'ambassadrice vénézuélienne auprès de l'UE. Une réponse à la décision du Venezuela, la veille, d'expulser l'ambassadrice de l'Union européenne à Caracas.

L'Union européenne a décidé de déclarer «persona non grata» le chef de la mission vénézuélienne auprès de l'Union européenne (UE) Claudia Caldera, en réponse à la décision de Caracas d'expulser l'ambassadrice de l'UE, selon un communiqué officiel.

Pour le Conseil européen, «il s'agit d'une réponse à la décision du gouvernement vénézuélien de déclarer persona non grata le chef de la délégation de l'UE au Venezuela [Isabel Brilhante]». «L'UE considère que cette déclaration est totalement injustifiée et contraire à l'objectif de l'UE de développer des relations et de construire des partenariats dans les pays tiers», ajoute le communiqué.

Difficile, par contre, d'expulser un ambassadeur de l'UE. Comme le rappelle l'AFP, cette compétence appartient au pays hôte, en l’occurrence la Belgique et l'unanimité des Etats membres de l'UE est nécessaire pour expulser le chef d'une mission diplomatique auprès de l'Union.

Le 24 février, le Venezuela avait décidé l'expulsion de l'ambassadrice de l'Union européenne à Caracas, lui donnant 72 heures pour quitter le pays, en réponse à une nouvelle salve de sanctions de l'UE. Dans son allocution, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza avait expliqué la position de son pays : «Nous agissons ainsi parce qu'il y a 55 sanctions, comme s'ils avaient une autorité morale [sur notre pays], ce qu'ils n'ont pas, ils ne sont pas légitimes pour imposer une punition.» Dans la foulée, l'Union européenne avait demandé au gouvernement vénézuélien de revenir sur sa décision. 


Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix