Covid-19 : la Hongrie commence à utiliser le vaccin russe Spoutnik V ce 12 février

Covid-19 : la Hongrie commence à utiliser le vaccin russe Spoutnik V ce 12 février© REUTERS/Agustin Marcarian/File Photo
Une dose de Spoutnik V à Buenos Aires, Argentine, le 28 janvier 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les autorités hongroises ont fait savoir que le vaccin russe Spoutnik V allait être utilisé dès ce vendredi 12 février contre le Covid-19 dans le pays. Une première au sein de l'Union européenne.

«Aujourd'hui, nous commençons à vacciner avec le vaccin Spoutnik V, cela se passe dans les stations de vaccination désignées» par les autorités, a déclaré le médecin-chef de Hongrie, Cecilia Muller, lors d'un point de presse quotidien ce 12 février. La Hongrie sera ainsi le premier pays de l'Union européenne à utiliser ce vaccin, développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou.

La Hongrie avait autorisé ce vaccin le 21 janvier, rejoignant de nombreux autres pays parmi lesquels l'Algérie, les Emirats arabes unis, l'Argentine, la Bolivie ou encore la Serbie.

Budapest a également approuvé ce 29 janvier le vaccin du laboratoire chinois Sinopharm.

Vers une utilisation du Spoutnik V dans d'autres pays de l'UE ?

Cité par l'agence russe Tass, le Fonds d'investissement direct russe (RDIF) − à l'origine du financement du Spoutnik V − a annoncé le 9 février avoir reçu la confirmation de l'Agence européenne des médicaments (EMA) de l'enregistrement de sa demande d'homologation.

Depuis que les instances européennes ont annoncé en janvier envisager le recours au Spoutnik V, Emmanuel Macron, Angela Merkel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se sont dits favorables à une mise sur le marché européen du vaccin russe si celui-ci était homologué par l'EMA. En visite à Moscou le 5 février pour rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borell avait déclaré que le Spoutnik V était «une bonne nouvelle pour l'humanité» et qu'il espérait que l'Agence européenne des médicaments l'autoriserait pour son usage dans les pays membres de l'UE.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»