Nord Stream 2 : la construction d'un tronçon situé dans les eaux allemandes est terminée

Nord Stream 2 : la construction d'un tronçon situé dans les eaux allemandes est terminée© Hannibal Hanschke Source: Reuters
En Allemagne, un panneau de signalisation indiquant Nord stream 2 (image d'illustration).

Les travaux du gazoduc Nord stream 2, qui ont repris début décembre, sont désormais terminés pour un tronçon situé dans la zone économique exclusive de l'Allemagne en mer Baltique. Il reste environ 100 km à construire pour achever le projet.

Ainsi que l'a rapporté l'agence Tass le 28 décembre, la société Nord Stream 2 AG a annoncé le jour même avoir terminé les travaux de construction de la partie du gazoduc située dans la zone économique maritime exclusive de l'Allemagne. Le segment en question mesure 2,6 kilomètres et se trouve en mer Baltique. L'ouvrage avait repris le 11 décembre après une interruption de près d'un an, consécutive à des sanctions américaines visant les acteurs impliqués dans la construction de la partie sous-marine des gazoducs Nord Stream 2 et TurkStream.

En outre, les travaux dans la zone économique exclusive du Danemark devraient commencer à la mi-janvier.

Moscou se prépare à de nouvelles sanctions américaines

Dans l'objectif d'exhorter les acteurs impliqués dans le projet à interrompre les travaux, Washington préparerait des sanctions plus étendues dans les semaines à venir, ont récemment fait savoir de hauts fonctionnaires de l'administration américaine, cités le 23 décembre par l'agence Reuters.

Alexandre Novak, vice-premier ministre russe, a ainsi déclaré le 28 décembre que la Russie devrait s'adapter à d'éventuelles nouvelles sanctions, toujours selon Reuters.

Le projet Nord Stream 2 correspond à la construction de deux pipelines parallèles permettant d'acheminer une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes par an depuis la Russie jusqu'à l'Allemagne en passant par la mer Baltique. Selon Tass, 94 % de l'ouvrage ont déjà été construits. Le consortium chargé de la construction du gazoduc, dirigé par le géant gazier russe Gazprom avec des partenaires occidentaux, doit encore poser plus de 100 km de pipeline, a de son côté rapporté Reuters. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»