Edward Snowden a donné une conférence à Los Angeles le 10 octobre ! Ou pas...

Un des Yes Men, grimé en Edward Snowden, se fait "arrêter" par la sécurité de la conférence Politicon à Los Angeles © Michael Rababy (Twitter)
Un des Yes Men, grimé en Edward Snowden, se fait "arrêter" par la sécurité de la conférence Politicon à Los Angeles

Faisant croire qu'Edward Snowden était rentré aux Etats-Unis pour participer au Politicon de Los Angeles , le duo des Yes Men a dupé une foule de 500 personnes, avant de révéler le pot-aux-roses et d'interroger le lanceur d'alerte en direct

Trop beau pour être vrai. Les participants à la conférence politique décalée qui s'est tenue à Los Angeles les 9 et 10 octobre ont pourtant bien cru avoir la chance de rencontrer l'ex-employé de la NSA exilé en Russie après avoir fait fuiter des documents classifiés. Quand les Yes Men, un duo d'activistes spécialistes du canular, ont présenté le faux Snowden, nombreux furent les spectateurs qui se levèrent pour prendre des photos et envoyer des tweets annonçant son retour aux États-Unis.

Les Yes Men ont fini par révéler l'imposture, et ont consolé la déception du public avec un entretien en direct avec, le vrai cette fois, Edward Snowden. Durant les 45 minutes de dialogue, le lanceur d'alerte a multiplié les avertissements concernant la surveillance initiée par le gouvernement américain contre ses citoyens, et pour expliquer que l'information aujourd'hui stockée ne l'était plus dans une perspective de lutte contre le terrorisme mais pour faire taire les dissidents politiques. «Il ne s'agit pas de vie privée» a-t-il dit. «Il s'agit de liberté».

Lire aussi : Edward Snowden révèle comment les espions «schtroumpfent» les smartphones

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales