Révélation de crimes de guerre en Afghanistan : 13 soldats exclus de l'armée australienne

Révélation de crimes de guerre en Afghanistan : 13 soldats exclus de l'armée australienne© Lirio DA FONSECA Source: Reuters
Des soldats de l'armée australienne lors d'une visite du ministre des Affaires étrangères Kevin Rudd au Timor oriental, le 10 juillet 2011 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Le chef de l'armée australienne a annoncé l'éviction de 13 de ses hommes après la parution d'un rapport concluant que les forces spéciales avaient «tué illégalement» au moins 39 Afghans.

Le 27 novembre, l’armée australienne a annoncé avoir évincé 13 soldats à la suite d’un rapport sur l'attitude de l'armée australienne en Afghanistan, selon lequel des dizaines de meurtres ont eu lieu «en dehors du feu de l’action».

Le chef des armées Rick Burr s’est exprimé lors d’une conférence de presse en ces termes : «Nous sommes tous déterminés à tirer les leçons de l'enquête et à ce que l'armée en ressorte plus forte, plus compétente et plus efficace». «Chaque affaire et situation individuelle sera examinée au cas par cas», a-t-il précisé.

Rick Burr a précisé que l'administration a avisé ces militaires de leur limogeage qui interviendra dans deux semaines, sauf s'ils obtiennent gain de cause en faisant appel de cette décision.

Le 19 novembre dernier, le général Commandant en chef des forces armées australiennes, Angus Campbell, avait reconnu qu'une culture d'impunité au sein de troupes d'élite australiennes avait conduit à 39 meurtres et à des dissimulations lors de la présence militaire australienne en Afghanistan, qui a mobilisé plus 2 000 soldats entre 2001 et 2013. L'affaire avait éclaté en 2017, quand la chaîne publique ABC avait publié une série d'enquêtes qui mettait gravement en cause les forces australiennes, accusées d'avoir abattu un homme pour faire de la place dans un hélicoptère, ou encore d'être responsable de la mort d'un enfant de six ans tué lors d'un raid contre une habitation.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix