«Aucune raison médicale d'empêcher le débat» : l'équipe de Trump réclame le face-à-face avec Biden

«Aucune raison médicale d'empêcher le débat» : l'équipe de Trump réclame le face-à-face avec Biden© JIM WATSON, SAUL LOEB Source: AFP
Le candidat démocrate à la présidence et ancien vice-président américain Joe Biden (à gauche) et le président américain Donald Trump s'expriment lors du premier débat présidentiel à la Case Western Reserve University et à la Cleveland Clinic à Cleveland, Ohio (image d'illustration).

A quelques semaines de l'élection présidentielle, l'équipe de campagne de Donald Trump se démène pour que le deuxième débat entre Trump et Biden ait lieu. Ce débat avait été annulé suite à la contamination au Covid-19 de Donald Trump.

Suite à la décision de la Commission sur les débats présidentiels (CPD) d'annuler le second débat initialement prévu le 15 octobre entre les candidats républicain, Donald Trump, et démocrate, Joe Biden, l'équipe de campagne du président se démène auprès de cette commission pour que celle-ci l'autorise.

«Ce serait une bonne chose que la commission remette le débat à l'agenda politique. Je pense que le président est prêt à y aller. Il veut être sur scène pour débattre avec Joe Biden en personne», a déclaré le 11 octobre l'attaché de presse adjoint de la Maison-Blanche, Brian Morgenstern. Ce dernier a ensuite ajouté que Donald Trump «serait heureux de se présenter» pour une joute verbale avec le candidat démocrate.

Plus tôt, le directeur de communication de la campagne de Donald Trump, Tim Murtaugh, avait accusé la Commission sur les débats présidentiels de partialité, suggérant ensuite que les deux candidats démocrates et républicains devraient mettre de côté leurs egos et accepter un débat «en tête-à-tête» sans ce qu'il a appelé «l'ingérence» de la commission.

«Il n'y a aucune raison médicale d'empêcher le débat du 15 octobre de se dérouler comme prévu, car le président sera en bonne santé et prêt à débattre», a également déclaré Tim Murtaugh sur Twitter, allant même jusqu'à suggérer les dates du 22 octobre et du 29 octobre pour réaliser les deux débats restants. 

Le débat annulé suite à la contamination au Covid-19 de Donald Trump

Le 9 octobre, la Commission avait annulé le débat entre Donald Trump et Joe Biden prévu pour le 15 octobre, qui devait être le deuxième des trois affrontements télévisés prévus à l'approche des élections de novembre.

La veille, la commission avait fait le choix de tenir le débat en ligne «afin de protéger la santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées». Cette décision avait été prise suite à la contamination au Covid-19 de Donald Trump, le 2 octobre.

Si Joe Biden et son équipe avaient accepté d'emblée le débat virtuel, le locataire de la Maison-Blanche et son équipe de campagne avaient mal pris cette décision de la Commission, allant jusqu'à refuser d'y participer. Ces-derniers avaient par ailleurs estimé que ce format de débat favoriserait le candidat démocrate. Tim Murtaugh avait même affirmé que la Commission «protégeait» l'ancien vice-président des attaques verbales de Donald Trump.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»