La Russie teste avec succès un nouveau missile hypersonique

- Avec AFP

La Russie teste avec succès un nouveau missile hypersonique© Ministère de la défense de la Fédération de Russie Source: Sputnik
Le missile Zircon lancé mardi depuis la Mer Blanche (Russie) par la frégate Amiral Gorchkov

La Russie a annoncé avoir testé avec succès un nouveau missile de croisière hypersonique, un essai salué comme un «grand événement» pour «tout le pays» par le président russe Vladimir Poutine.

La Russie a mené les tests du nouveau missile hypersonique Zircon (du nom d'un minéral utilisé pour la joaillerie). Un tel essai a été effectué «pour la première fois», a souligné le chef d'état-major général des forces armées russes, Valéri Guérassimov, lors d'une visioconférence avec le président Vladimir Poutine.

«Le temps du vol a été de 4 minutes et demie», le missile ayant atteint une vitesse de Mach 8, a-t-il précisé. «Les objectifs du lancement ont été remplis. Le tir est réussi», s'est félicité Guérassimov. «C'est un grand événement non seulement dans la vie des forces armées, mais pour toute la Russie», a réagi Vladimir Poutine.

La Russie a développé ces dernières années une nouvelle génération d'armes, parmi lesquelles des missiles présentés par Vladimir Poutine comme «invincibles», sur fond des tensions avec l'Occident et notamment Washington.

«L'équipement de notre armée et notre flotte avec des systèmes d'armement ultramodernes, qui n'ont pas d'équivalent dans le monde, va sans aucun doute assurer la défense de notre pays à long terme», a souligné le président russe.

Le président russe avait dévoilé le développement de nouveaux missiles lors d'un discours au Parlement en février 2019, en assurant que ceux-ci pourraient viser des cibles en mer et sur terre à une distance de 1 000 km et atteindre une vitesse de Mach 9. Parmi ces armes figurent des missiles balistiques intercontinentaux, d'autres hypersoniques, ou encore des missiles de croisière à propulsion nucléaire Bourevestnik.

Mi-septembre, Vladimir Poutine avait déclaré lors d'une vidéoconférence avec le scientifique et concepteur de missiles Gerbert Efremov que le retrait américain du traité antimissiles ABM en 2002 (en vigueur depuis 1972) avait poussé son pays à se positionner à la pointe de la recherche en termes d'armements hypersoniques. Fin 2019, l'armée russe avait annoncé la mise en service de ses premiers missiles hypersoniques Avangard.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»