Le Covid-19 est transmissible par voie aérienne, confirment les autorités sanitaires américaines

- Avec AFP

Le Covid-19 est transmissible par voie aérienne, confirment les autorités sanitaires américaines© Noel Celis Source: AFP
Des chercheurs dans un laboratoire pharmaceutique. (Image d'illustration)

Le Covid-19 est transmissible par voie aérienne selon les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies qui ont mis à jour leurs recommandations. Le virus pourrait être capable d'infecter jusqu'à deux mètres.

Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont officiellement ajouté le 5 octobre la voie aérienne comme un mode de propagation possible du coronavirus, se rangeant à l'avis de nombreux scientifiques qui plaident depuis des mois pour une meilleure prise en compte de ce risque.

Les CDC ont actualisé leurs recommandations sanitaires sur leur site, écrivant: «Certaines infections peuvent être transmises par une exposition au virus dans de petites gouttelettes et particules qui peuvent rester suspendues dans l'air pendant des minutes ou des heures. Ces virus pourraient être capables d'infecter des gens qui se trouvent à plus de six pieds [deux mètres environ] de la personne infectée, ou après le départ de cette personne». La rougeole, la varicelle et la tuberculose se transmettent également par la voie aérienne.

Le Covid-19 transmissible à deux mètres de distance ?

Les experts des CDC estiment que la voie principale de contagion reste les gouttelettes respiratoires de diverses tailles projetées à proximité par une personne infectée, lorsqu'elle tousse, éternue, chante, parle ou respire.

Mais la mise à jour, dix mois après le début de la pandémie, consacre la validité de multiples études démontrant que le coronavirus, sans être aussi contagieux que la rougeole, peut bien être transmis à plus de deux mètres de distance, une hypothèse qui était négligée par les CDC et l'Organisation mondiale de la Santé à l'apparition du virus appelé SARS-CoV-2. Les CDC notent l'importance de la ventilation dans les espaces intérieurs pour prévenir les contaminations.

En revanche, l'infection par une surface contaminée n'est «pas considérée comme une forme commune de propagation du Covid-19», écrivent les CDC. Pour l'organisme sanitaire, les précautions à prendre ne changent pas : distanciation physique, port du masque, lavage des mains, éviter les lieux intérieurs bondés, et s'isoler quand on est malades.

Un groupe de scientifiques américains faisait pression pour une mise à jour des consignes sanitaires officielles, fondées sur une distinction obsolète entre gouttelettes et aérosols datant des années 1930. «Les virus dans les aérosols peuvent rester suspendus dans l'air pendant de nombreuses secondes et heures, comme la fumée, et peuvent être inhalés», ont écrit le 5 octobre des experts des universités de Californie, du Maryland, de Virginia Tech et d'autres dans une lettre commune.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»