Contaminé par le Covid, Trump harangue ses partisans devant l'hôpital depuis sa voiture

Contaminé par le Covid, Trump harangue ses partisans devant l'hôpital depuis sa voiture© Samuel Corum/Getty Images Amérique du Nord Source: AFP
Vidéo
Des partisans de Donald Trump, devant l'hôpital militaire Walter Reed, à Bethesda, dans le Maryland, le 4 octobre 2020 (image d'illustration).

Alors qu'il a été contaminé au coronavirus et hospitalisé, le président américain n'a pas hésité à faire une sortie devant l'hôpital, à bord de son véhicule, afin d'haranguer ses supporters avant le scrutin du 3 novembre.

Même hospitalisé et infecté au Covid-19, Donald Trump n’en reste pas moins en campagne pour sa réélection. Alors que le 45e président des Etats-Unis a annoncé avoir été testé positif au coronavirus le 2 octobre et hospitalisé dans la foulée à l'hôpital militaire Walter Reed de Bethesda, près de Washington, il s’est fendu le 4 octobre d’une sortie devant l’établissement de santé afin de saluer ses supporters.

Alors que des partisans du président américain étaient massés devant l’hôpital, ils ont vu un imposant cortège de véhicules s’approcher à allure réduite, selon des images mises en ligne sur les réseaux sociaux par plusieurs journalistes sur place.

A l’arrière d’un des véhicules se trouvait le locataire de la Maison Blanche, masque sur le visage, saluant et haranguant ses supporters, vitres fermées afin d’éviter une possible contamination.

Si certains ont émis des critiques quant à l’initiative de Donald Trump, mettant en lumière, selon eux, une possible transmission du Covid-19 aux membres de sa garde rapprochée, le porte-parole du président Judd Deere a assuré, cité par l’AFP, que les précautions «appropriées» avaient été prises afin de protéger l’entourage du président, notamment les membres du Secret Service. Quelques instants après cette escapade improvisée, la Maison Blanche a fait savoir que Donald Trump avait regagné l’hôpital.

Le président s’est lui exprimé sur Twitter dans la soirée : «J’apprécie vraiment tous les fans et supporters venus devant l’hôpital. Le fait est qu’ils aiment vraiment notre pays et qu’ils voient la façon dont nous le rendons plus grand que jamais.»

Selon l’équipe médicale de l'hôpital militaire Walter Reed, toujours reprise par l’agence de presse, Donald Trump pourrait regagner Washington dès le 5 octobre pour y terminer son traitement. «Notre espoir est de le faire sortir de l'hôpital dès demain et qu'il poursuive ses traitements depuis la Maison Blanche», a déclaré, d’après l’AFP, le docteur Brian Garibaldi, membre de l’équipe de soin.

L'élection présidentielle américaine se tiendra le 3 novembre prochain. Donald Trump y briguera un second mandat face au démocrate Joe Biden.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»